Accueil / Culture / Cinéma / 14ème édition du Festival de la comédie de Monte-Carlo

14ème édition du Festival de la comédie de Monte-Carlo

Du 28 Février au 5 mars s’est tenu le 14ème Festival de la comédie de Monte-Carlo. Comme tous les ans, c’est un rendez-vous incontournable dans l’univers cinématographique.  C’est l’occasion pour le public, venu encore nombreux pour cette édition, de voir des films en avant-premières et de rencontrer des personnalités du cinéma.

L’ouverture du festival de la comédie de Monte-Carlo s’est faite avec la présentation de This beautiful fantastic de Simon Aboud , une comédie rafraîchissante qui met en scène une jeune femme dont le rêve est d’écrire un succès de la littérature enfantine. Pourtant, la vie n’est pas tendre avec elle. La rencontre avec son voisin et son tempérament de battante vont lui réserver de belles surprises.

Pour la clôture, le festival de la comédie de Monte-Carlo avait réservé le film Questione di Karma d’Edoardo Falcone, une comédie hilarante qui réserve aussi de beaux moments d’émotion. L’histoire d’un homme richissime qui n’a pas accepté la mort de son père alors qu’il était enfant et qui pense qu’il s’est réincarné en un jeune homme plein de dettes. Une histoire rocambolesque qui fait la part belle aux quiproquos.

En compétition, le jury présidé par Michael Radford ainsi que le public ont pu voir plusieurs films.

Welcome to Germany de Simon Verhoeven est le film qui a remporté le plus grand succès en Allemagne l’année dernière. Il raconte l’histoire d’une dame aisée, épouse d’un chirurgien, qui  décide d’offrir à un migrant une vie confortable dans la demeure familiale. S’ensuit alors une série d’événements qui bouleversent la vie de cette famille. Le réalisateur a réussi à aborder un sujet de société sur le ton de la comédie.

Kiki, love to love de l’Espagnol Paco Leon aborde un tout autre thème, en montrant cinq divertissantes histoires d’amour et de fantasmes sexuels. Une comédie savoureuse.

Citoyen d’honneur de Gaston Duprat et Mariano Cohn avec le très grand acteur Oscar Martinez est sans doute l’un des meilleurs films de ce festival.  On suit quelques jours dans la vie d’un lauréat de Prix Nobel de littérature qui vit en Europe depuis plus de trente ans et qui accepte enfin l’invitation de sa petite ville natale qui souhaite le faire citoyen d’honneur.  

Swiss army man de Dan Kwan et Daniel Scheinert avec Daniel Radcliffe et Paul Dano a fait sensation au dernier festival de Sundance. Ce film à l’univers bien particulier suit Hank, un jeune homme bloqué sur une île déserte qui retrouve l’espoir quand il trouve un cadavre. Tous les deux vont alors s’embarquer dans une aventure hors du commun pour s’en sortir.

Sage femme de Martin Provost avec Catherine Deneuve et Catherine Frot pourrait être qualifié de comédie dramatique. En effet, Catherine Frot incarne une sage-femme  confrontée à la fermeture de la maternité où elle travaille, à la prochaine paternité de son fils et au retour dans sa vie, trente ans après, de l’ex-compagne de son père, atteinte d’un cancer. Femme droite et sérieuse, elle va se retrouver face à une Catherine Deneuve mourante, fantasque et volubile. Ce film offre un très beau duo d’actrices. Il a été remarqué au dernier festival de Berlin.

Two lottery tickets du roumain Paul Negoescu est un film à très petit budget. Il montre l’histoire de trois hommes qui ont gagné une forte somme à la loterie. Très vite le billet gagnant s’avère perdu, entraînant alors un périple inattendue rempli de péripéties pour le retrouver. Une belle surprise.

Enfin, Orecchie d’Alessandro Aronadio est une comédie dont l’Italie a le secret. C’est l’histoire d’un homme qui se réveille un matin avec un horrible acouphène. Un petit mot est écrit sur son frigo : « Ton ami Luigi est décédé . » Pourtant, il ignore qui est ce Luigi. Démarre alors une journée pleine de surprises.

Le temps fort de cette 14ème édition était sans aucun doute la masterclass autour de la comédie en présence de Michael Radford, John Landis, Costa Gavras et Ricardo Scarmaccio. Tous les quatre ont échangé leurs opinions sur le genre de la comédie. Un grand moment qui aura marqué l’histoire du festival.

Toutes les photos de l’évènement

.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

44 après Ronny : Une chronique familiale « Brélienne » !

Mickaël Olbrechts continue sur sa lancée de chronique familiale touchante et explosive…  après son premier ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
présidentielle 2017 : France Alzheimer entre en campagne

A l’approche de l’élection présidentielle 2017, France Alzheimer et maladies apparentées adresse aux candidats 23 ...

Monsieur et Madame Adelman : le premier film de Nicolas Bedos

Nicolas Bedos était à Nice il y a quelques jours pour présenter en avant-première son ...

Thibaut Pinot se place sur le Tirreno-Adriatico dès la première étape

Thibaut Pinot se place sur le Tirreno-Adriatico après une première étape chronométrée. Le Tirreno-Adriatico s'est élancé aujourd'hui avec ...

Fermer