Accueil / Culture / Littérature / BD / Conan le cimmérien – Les clous rouges

Conan le cimmérien – Les clous rouges

Les clous rouges est le septième tome de la série Conan le cimmérien, qui revisite tous les romans autour du héros de Robert E. Howard. Une bande dessinée de Régis Hautière, Didier Cassegrain et Olivier Vatine, paru aux éditions Glénat, en septembre 2019.

conan-le-cimmerien-les-clous-rouges-glenatDans une forêt, un cheval blanc, seul, s’abreuve près d’une étendue d’eau. Un homme, avec un cheval, s’approche de lui. C’est Conan, qui est à la recherche de Valeria, à cette époque, où il n’était encore qu’un mercenaire qui louait son épée au plus offrant. Ses errances le menèrent au Darfar, dont le territoire est presque entièrement recouvert par une forêt immense. C’est à partir de là, que le barbare vécu une des plus étranges aventures de son existence. Il retrouva Valeria, en haut d’une falaise. La jeune femme tenait fermement son épée contre Conan, croyant que ce dernier l’avait suivie, pour la rendre à Zarallo. Mais, il n’en est rien, Conan pense que Valeria a mieux à offrir que Zarallo… Leur conversation et leurs explications tournent court. En effet, le cri d’un de leur cheval n’annonce rien de bon. Alors qu’ils descendent de la falaise, armes aux poings, ils s’arrêtent net, en constatant d’un énorme lézard, un dragon, mange un cheval…

conan-le-cimmerien-les-clous-rouges-glenat-extraitConan retrouve rapidement Valeria, une belle jeune femme, très habile avec son épée. Les deux personnages s’entraident, pour tenter de sortir de la forêt, qui semble peuplée de dragons. Après un peu de réflexions, de ruses et de courage, c’est le barbare qui se lance dans l’action, afin de pouvoir sortir de ce piège. Ils réussissent à se défaire du dragon, espérant que d’autres ne suivent pas et à se réfugier dans une étrange cité. Une citadelle bien curieuse, qui au premier abord, semble inhabitée. Mais bientôt, les deux héros vont découvrir une civilisation, une histoire et un lourd secret. La bande dessinée est captivante, avec une narration séduisante, ainsi qu’une aventure bien ficelée et remarquable, dans laquelle on retrouve avec joie, des combats, des étrangetés, un passé lourd, de la magie, de la souffrance, de la vengeance et des combats. Le dessin est superbe, très différent des tomes précédents, un peu plus doux, de par le trait et la mise en couleur directe, qui offre une ambiance particulière à ce huis clos haletant.

Les clous rouges est une nouvelle bande dessinée qui vient compléter la fabuleuse série Conan le cimmérien. Un album entre cruauté, magie, civilisation, méfiance et combat, où il est plaisant de découvrir ce barbare aussi habile, que fort, rusé et instinctif.

A propos celine.durindel

A lire aussi

FOIRE ART

Peut-on encore accepter de parler de “foires d’art” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
[JEU-CONCOURS] Worakls Orchestra, l’Aftershow au Bridge

Winter is coming. Vous êtes complètement décalqués à cause du passage à l'heure d'hiver. Vous ...

les-cinq-amis-histoire-jouer-quantité-milan
Les cinq amis – Une histoire pour jouer avec les quantités

Les cinq amis est un ouvrage curieux et intéressant, des éditions Milan, paru en septembre ...

chasser l'humidité
Comment chasser l’humidité de votre maison

Vous habitez dans un endroit magique, au bord de la mer, à côté d’une somptueuse ...

Close