Accueil / non / Don de cheveux pour aider financièrement les personnes atteintes du cancer

Don de cheveux pour aider financièrement les personnes atteintes du cancer

Fake Hair Don’t Care est une association proposant de recueillir des dons de cheveux pour pouvoir fabriquer des perruques et les proposer ainsi à des prix avantageux pour les personnes atteintes du cancer. Pour donner, il suffit d’avoir une longueur minimale de 10 cm et il faut les couper d’une manière simple détaillée sur leur site. L’association propose également un accompagnement des bénéficiaires ( détaillé dans l’interview ), en plus de la vente de perruques. Voici l’interview de Ines Mahallawy, la présidente de l’association :

 
Quel a été le moteur qui a mené à la création de votre association FakeHairDon’tCare ?
 
La création de l’association Fake Hair Don’t Care est due en partie a une expérience personnelle avec la maladie. J’ai, pendant de nombreuses années, accompagné une personne chère à mon cœur dans son combat contre ce fichu cancer. J’ai donc pu constater que pratiquement rien n’était fait pour assurer le confort des patients en matière de perruques. Tout ce qui était proposé, provenait de sociétés qui ne prenaient pas en compte les éventuels problèmes financiers des patients. En effet, quand il frappe, le cancer n’épargne personne, et bien que la prise en charge de la sécurité sociale soit de 100% en ce qui concerne les traitements, elle n’est que de 125€ pour l’achat d’une prothèse capillaire. Ce qui reste extrêmement peu. 
L’idée de cette association a donc germé dans mon esprit et j’ai attendu d’avoir totalement cerné le projet avant de me lancer. Cela nous a pris quelques années mais aujourd’hui nous sommes heureux d’avoir attendu car nous sommes parés pour faire face à toutes les difficultés que nous pouvons rencontrer.
 
À ce jour, combien de personnes atteintes du cancer ont pu bénéficier de vos perruques à prix réduit ?

La création de perruques par des artisans perruquiers est assez longue (elle peut prendre minimum 1 mois, si la perruque n’est pas trop compliquée a faire). De même, chez Fake Hair Don’t Care, nous privilégions la qualité sur la quantité. Nous prenons du temps pour chaque bénéficiaire. Que ce soit pour une perruque industrielle, ou une perruque artisanale, un rendez-vous est indispensable. Nous conseillons la personne, sur son choix de perruque, sur l’entretien de celle-ci. Nous conseillons même la personne en matière de beauté, soins, démarches juridiques et sur son parcours santé. Aujourd’hui, en ce qui concerne les perruques, une  dizaine de personnes a pu bénéficier de nos perruques depuis le début de la vente de celles-ci, il y a un an. 
 

Quels sont les retours de ces acheteuses/eurs de perruques sur votre action et la qualité des perruques ?

Nous gardons contact avec la plupart de nos bénéficiaires et cela est très important pour nous. Par exemple, nous sommes toujours en contact avec Claire, pour qui nous avons fabriqué une perruque. Etant l’une des premières, elle restera toujours dans nos esprits et notre cœur. Je me souviens que lorsqu’on lui a remis la perruque, nous avions organisé un petit pot pour fêter ça, et bien que je ne sois pas là ce jour la, mes deux acolytes (Cindy et Magid, qui sont respectivement secrétaire et trésorier de l’Association mais aussi membres fondateurs de l’association avec moi), m’ont raconté qu’elle a souhaité mettre sa perruque et qu’au bout de quelques minutes elle avait déjà oublié sa présence. Elle avait même déjà retrouvé des gestes naturels (mettre ses cheveux derrière son oreille, passer la main dans ses cheveux …). Lorsqu’ils lui ont fait remarque, elle a paru surprise au début puis elle est devenue émue tout d’un coup car elle réalisait que contrairement a ce qu’elle avait pensé la perruque n’allait pas être un problème, un inconfort. Depuis, elle est en rémission, et ses cheveux ont repoussé et elle m’a confié qu’elle garderait sa perruque, parce que  malgré la maladie, elle lui rappelait de très bons souvenirs. 
En général, nos bénéficiaires sont d’abord étonnés du prix de nos perruques. Que ce soit pour les perruques industrielles ou artisanales, ils pensent généralement, qu’elles seront bien plus chères que cela. Lorsqu’ils les essaient ensuite, ils sont heureux de constater qu’elles forment une seconde peau. Ils apprécient surtout le fait que toutes nos perruques sont faites pour que les autres ne distinguent pas qu’elles en sont. (Si c’est français :) ). Nos perruques industrielles  en fibres synthétiques par exemple, ne brillent pas plus que nécessaire a la lumière. Elles disposent aussi d’un Lace frontal qui permet d’avoir un effet racines apparentes. Pour ce qui est de nos perruques artisanales, l’effet est bluffant, même les yeux les plus avertis ne remarquent pas la présence de la perruque. Nos perruquiers font un travail remarquable et nous les en remercions vivement.


Avez-vous des projets futurs pour développer votre association et ainsi participer à une meilleure contribution solidaire ?

Nous sommes actuellement en train de travailler sur l’organisation d’événements recentrés sur le bien être des personnes atteintes de cancer. Jusqu’à maintenant nous organisions des événements pour lever des fonds car notre association ne touche pratiquement aucune subvention et les dons financiers restent faibles. Ces événements avaient donc pour but de créer du lien social, et de nous apporter un peu de trésorerie. Toutefois, maintenant que nous sommes bien lancés, nous avons décides de nous recentrer sur notre but principal : aider les personnes atteintes de cancer. Nous aimerions développer l’assistance aux patients. Jusqu’alors nous proposions à nos bénéficiaires de les accompagner lors de leur chimio, de les aider dans leurs démarches administratives/juridiques, ce que nous développerons encore plus je l’espère dès l’année prochaine. 
Nous aimerions aussi, établir d’autres partenariats à travers la France, avec des Hôpitaux, des coiffeurs et des perruquiers afin d’aider encore plus de monde.  
 

Avez-vous un message à faire passer à toute personne qui lirait cet article ?

Sans être moralisateurs, nous aimerions que les mentalités changent vis à vis du cancer. Nous sommes étonnés de voir que les gens restent tout de même très enclin à se moquer ou à pointer du doigt la différence des personnes atteintes de cancer. La dernière fois nous recevions une mère dont la fille n’avait plus beaucoup de cheveux à cause de la chimio. Elle nous racontait que sa fille ne souhaitait plus aller a l’école a cause des railleries de ses camarades. Mais les enfants ne sont pas les seuls fautifs. Des situations similaires peuvent avoir lieu sur le lieu de travail, dans la rue etc. Il faut que cela cesse. Nous pouvons tous, un jour, être confronte a cette maladie et en être atteint. Les mentalités doivent évoluer. Chez Fake Hair Don’t Care par exemple, nous encourageons les personnes qui ne sont pas concernées par la maladie, a porter des turbans. Car porter un turban n’est pas synonyme de maladie. Ça doit être avant tout un accessoire de mode. Ce sont des petites choses certes mais cela peut avoir un impact a long terme si chacun de nous  y met du sien. Aussi, nous recherchons activement des bénévoles pour agrandir notre équipe et pouvoir faire encore plus de choses. Notre cotisation annuelle est de 5 € donc c’est vraiment abordable. 

A propos Victoria Rousso

A lire aussi

the-cure-rock-en-seine-2019-slider

The Cure ouvrira le Festival Rock en Seine 2019

The Cure – Le groupe mythique anglais créé par Robert Smith, fera l’ouverture du Festival ...