Accueil / Culture / Geek Girl : L’adaptation BD de la célèbre série à succès !

Geek Girl : L’adaptation BD de la célèbre série à succès !

En 2013, l’auteure anglaise, Holly Smale sortait son tout premier roman de « Geek Girl ». Une histoire presque « autobiographique », où elle raconte la vie d’une surdouée, maladroite, déconnectée de la vie, qui se retrouve embringuée dans le monde de la mode !!

C’est à présent les Éditions Jungle, d’enrichir leur collection Miss Jungle de cette adaptation fraîche et amusante ! Parue depuis le 21Novembre 18.

Geek Girl T1 © Jungle
  • Le décor :

Pas facile d’être populaire au lycée, lorsqu’on s’appelle Harriet Manners et que notre vie ne tourne qu’autour de l’apprentissage et de la passion pour les cours. Sans parler du look vestimentaire non approprié que cette ado de 15 ans se trimballe sur le dos !! Heureusement, sa meilleure amie, Natalie, passionnée de mode, est là pour relever le niveau. Même si Harriet la surnomme « pire pote ». Elle est tout l’opposé d’elle.

Ce matin-là, Harriet trainasse au lit. Elle n’ose même pas s’imaginer prendre un bain de foule dans la journée. Sa meilleure amie a décidé de la trainer à : La mode expo de Birmingham !!

Mais comme Natalie compte bien s’y faire remarquer par des professionnels, et qu’Harriet lui doit une revanche, pour l’avoir forcée à regarder un documentaire sur la révolution Russe. Celle-ci n’a pas vraiment le choix.

Geek Girl T1-Ext © Jungle

 

Après une préparation minutieuse, Natalie voit son rêve de mannequinat s’éloigner lentement, lorsqu’elle se retrouve en tenue de sport. Dans le bus, Toby a eu un petit accident de digestion . Elle devra se couvrir d’un manteau pour recouvrir cette tenue non appropriée, tandis qu’Harriet qui n’a que faire de la mode, foulera le sol de l’expo tel quel !

Tandis que Natalie essaye d’attirer les regards, Harriet cumule gaffe sur gaffe !!! Elle casse l’ornement d’un chapeau, renverse cinq stands d’expos. Afin, d’échapper aux propriétaires, elle se faufile sous la table d’un des stands pour s’y cacher.

Elle ne sait pas encore que cette cachette, et le charmant garçon qui s’y trouve déjà, vont transformer sa vie à jamais. Et que « le vilain petit canard » qu’elle était va devenir une star incontestée de la mode, au grand désespoir de sa meilleure amie !!! Le bonheur, mais aussi les ennuis ne font que commencer !

  • Le point sur la BD :

Après le carton notoire en Angleterre, et plusieurs prix remportés, cette série se voit exportée dans différents pays et, celle qui ne devait comporter que trois tomes,  propulsée au sommet des ventes, finie avec six tomes au compteur !

Geek Girl – Les 6 Romans à travers le monde

Un vrai succès et pour cause : l’auteure, se revendiquant féministe, choisit de dépoussiérer la vision que les gens ont du « geek » par excellence. L’ado boutonneux et complètement « dumb », ici, n’a que le second rôle. Le premier rôle est  attribué à une jeune adolescente de 15 ans un peu trop « tête d’ampoule ».

Aux commandes, et, pour comprendre le personnage principal, il fallait bien une vrai « geek » également. Pour cette adaptation, c’est Laureen Bouyssou, spécialisée dans l’histoire contemporaine européenne  qui s’y colle. Elle retranscrit les différentes « étapes » du scénario initial dans la plus grande transparence. Les maladresses du perso principal, son mal-être en public. Les premiers émois de l’adolescence, et le véritable conte de fées de la belle, avec son entrée dans le milieu de la mode !

Geek Girl T1-Planche © Jungle

Accompagnée aux illustrations par Chiaretta, qui reste dans le style de la ligne éditoriale initiale, pour nous présenter un chara-design « animation-like », très girly et très coloré.

Les deux auteures réussissent le mix parfait pour faire ressortir tout le « frais et le pétillant » de la série !

  • La conclusion :

Ce premier tome de « Geek Girl », intitulé « De geek à chic… », aux Éditions Jungle, c’est un peu comme si le vilain petit canard du conte d’Andersen avait fait l’EPHE, et y avait rencontré la bonne fée !!! A l’image du roman, la BD pétille comme du champ’, ça brille comme des paillettes. C’est attendrissant, spontané et terriblement drôle. Ça casse le mythe de la définition du « geek », ça fait reluire l’intelligence. Ça se déguste comme une glace arc en ciel en plein été !! Et c’est vraiment ce qu’on avait besoin dans la « noirceur » et le froid d’un mois de Novembre !!!

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Sélection de livres cadeaux noël

Sélection de livres à offrir #1 : les curieux

Il reste huit jours avant Noël… Eh oui, ça passe à une vitesse folle ! ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.