Accueil / Culture / Littérature / BD / Le gouffre de Padirac, Edouard-Alfred Martel et l’incroyable découverte.

Le gouffre de Padirac, Edouard-Alfred Martel et l’incroyable découverte.

gouffre-de-padirac-bd-glenatParue le 16 avril 2014, aux éditions Glénat, la bande dessinée Le gouffre de Padirac, est un ouvrage qui retrace l’aventure d’Edouard-Alfred Martel qui, dès son plus jeune âge, fut fasciné par les grottes, gouffres et autres galeries souterraines, et emporter par les romans de Jules Verne.

1936, à Paris, Edouard-Alfred Martel est attendu pour une exposition à la gare d’Orsay, mais, le malheureux tombe dans des escaliers avant d’arrivée. Ses compagnons ne sachant ce qui se passe, font patienter les visiteurs et essaient de le contacter. Quelques semaines auparavant, près de Montbrison, Ernest Dellile, journaliste, arrive enfin à retrouver, l’homme pour qui il a une admiration sans borne, Edouard-Alfred Martel. Il souhaiterait s’entretenir avec cet aventurier qui a découvert de nombreuses cavités et grottes à travers le monde. Après une brève et chaleureuse présentation, Ernest est invité à séjourner chez le vieil homme qui lui conte avec plaisir son enfance, sa première visite dans une grotte, sa fascination pour les romans de Jules Verne qui l’ont fait rêver et devenir un explorateur, un aventurier…

Le scénario de Laurent Bidot est bien équilibré et se lit facilement, également bien documenté, le récit s’entrecoupe de flashbacks intéressants, prenants et culturels. En effet l’entretien entre Edouard-Alfred Martel, spéléologue et Ernest Dellile, journaliste, est captivant, le lecteur se prend rapidement dans la toile du récit et dans la fascination du journaliste envers l’aventurier.gouffre-de-padirac-bd-glenat-extrait Les moments clés et les différentes descentes dans le gouffre de Padirac, jusqu’au travail et les épreuves pour le faire découvrir aux touristes, sont bien détaillés et intéressants. Le dessin de Lucien Rollin est également bien travaillé et documenté, le trait est précis, fluide au plus proche de la réalité, les cases et planches dans le gouffre, la pénombre et la lueur des bougies sont surprenantes, envoûtantes.

Le gouffre de Padirac est une bande dessinée prenante, envoûtante et intéressante qui présente plus l’œuvre incroyable d’Edouard-Alfred Martel autour du gouffre de Padirac, plutôt que le gouffre en lui-même et son rêve qu’il a pu accomplir grâce à sa volonté, sa détermination et son amour de la nature.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Mon Pays c’est l’amour Johnny Hallyday.j

« Mon Pays c’est l’amour » : Johnny Hallyday nous envoie des nouvelles des étoiles !

Johnny Hallyday est mort dans la nuit du 5 au 6 décembre 2018 à l’âge ...

Lire les articles précédents :
Qui remportera le marché de l’eCig

Un marché mondial de 270 milliards d'euros pour la cigarette électronique d'ici 2024 8 millions ...

Le jardin des confitures, du bonheur et de la gourmandise en pots !

Depuis 2006, Isabelle Clerot, exploitante agricole et productrice, transforme ses produits dans son laboratoire pour ...

Les grands classiques revisités par Frédéric Berqué.

Voici 50 recettes incontournables dans le livre, Les grands classiques revisités, de la collection Toquades, ...

Fermer