Accueil / Culture / Hervé Jourdain :Secret à la cour

Hervé Jourdain :Secret à la cour

hervé jourdain devant le 36Hervé Jourdain est âgé de 41 ans, capitaine de police toujours en activité à la brigade criminelle au fameux 36, quai des orfèvres.Son travail de policier, et sa passion pour l’écriture sont cloisonnés, bien qu’il s’inspire de cet univers, de son décor, de son ton.C’est le réalisme au service de la fiction.

L’écrivain se fait un point d’honneur de conserver le lien avec ses lecteurs, (son adresse mail est indiquée à la fin de son œuvre), en leur répondant à chacun. Fan d’histoire, et notamment de l’histoire de la police judiciaire, plusieurs articles sont parus sous sa plume dans des magazines.

L’auteur publiera en automne un roman policier historique.Sa bibliographie comporte trois romans :Sang d’encre au 36 (2009), pour lequel il a reçu le prix VSD du polar, crée en  2009, présidé cette année-là par Frédéric Beigbeder.

Le magazine VSD s’est associé avec les éditions « Les nouveaux auteurs ». Le prix est décerné sur manuscrits (exclusivement en fichiers numériques), par un comité de lecteurs.

En 2011, « Psychose au 36 », puis « Le sang de la trahison » en 2013, pour lequel le prix du quai des orfèvres 2014  lui a été attribué, et remis par Jean Dujardin.Ce prix voit le jour en 1946, et sous l’autorité du directeur en exercice  de la Police judiciaire, le Jury (au nombre de 22) réunit et mobilise de hauts magistrats, de grands policiers qualifiés, les anciens directeurs du « 36 », des avocats et des journalistes à la notoriété et à l’indépendance reconnues. Ils se prononcent sur des manuscrits anonymes.

 

le sang de la trahison livreDans « Le sang de la trahison », Zoé Dechaume brigadier est mutée à la brigade criminelle.Le jour de son affectation, on retrouve un juge mort assassiné à l’intérieur du tribunal, (qui jouxte le 36, quai des orfèvres), tué par une arme qui n’a plus court.S’ensuivra d’autres meurtres de personnes n’ayant aucuns liens apparents entre elles, mais dont le dénominateur commun est la justice.On les retrouve toutes avec dans les mains, des objets.

L’assassin aurait-il laissé des indices ? Un jeu de piste commence alors…Ce roman, dont l’intrigue est rondement menée, m’a tenu en haleine.Je n’ai pas pu lâcher le livre, tant que je n’étais pas arrivé à la fin. L’auteur n’a pas démérité des prix qui lui ont été décernés.

 


 

A propos Agence

A lire aussi

Kill or be killed, le deuxième tome

Ed Brubaker et Sean Phillips, poursuivent leur thriller, Kill or be killed, une tétralogie angoissante, ...

Lire les articles précédents :
Le 18ème Duathlon International de Meaux

Le 18ème Duathlon International de Meaux a tenu toutes ses promesses, le dimanche 2 mars. ...

Concert de classique au profit de la recherche

Le jeudi 10 avril, se tiendra à la maison de L’Unesco, un concert exceptionnel de ...

Festival International des Magiciens

La 2ème  édition du  Festival International des Magiciens est Organisé par la commune d'ANDILLY   ...

Fermer