Accueil / Le meilleur du web / Interview de Yan Degorce-Dumas, responsable de la communication du festival « plages électroniques »

Interview de Yan Degorce-Dumas, responsable de la communication du festival « plages électroniques »

Le festival des plages électroniques est à la fois populaire par sa programmation tendance et unique par sa son environnement en plein centre de Cannes sur la célèbre plage du palais des festivals . Festival qui renait de ses cendres ou plutôt du sable fin tous les jeudi soir à partir  du premier jeudi du mois de juillet ,il a su en quelques années attirer un grand nombre de « plagistes » et d’aristes tels que C2C au-delà des frontières du bassins cannois .Desormais festival de renoms ,le festival « plages électroniques » est un incontournable des chaudes soirées d’été .

Le groupe C2C aux plages électroniques

France Net Infos : Près de 12 000 personnes lors de la précédente soirée des plages électroniques à l’occasion de la soirée électro hip hop. C’est énorme pour un festival plutôt locale .Qu’est-ce qui fait la force de ce festival ?

Yan Degorce-Dumas :« La force de ce festival, je pense que l’on a la chance en fait d’avoir un cumul de facteurs qui vont en notre faveur c’est-à-dire : déjà on est à Cannes, Cannes c’est quand même la deuxième ville après Paris en terme d’image, de notoriété. Les Plages Electroniques c’est aussi le seul festival français de cette envergure ayant lieu sur une plage publique du littoral. La plage, pendant les vacances, c’est un peu la place du village, l’endroit où on se retrouve, le lieux de rendez vous où naissent des amours, des amitiés. Ca fait un peu cliché, je te l’accorde, mais dans l’imaginaire collectif la plage c’est les vacances, le soleil, la convivialité, les bikinis, les peaux halées… et le festival Les Plages Electroniques c’est aussi un peu tout ça. Au delà de cet aspect très balnéaire, le succès du festival repose aussi sur le fait de proposer à Cannes une soirée avec une programmation actuelle, qualitative et populaire, des tarifs accessibles, et le fait d’être situé en centre ville, dans un décor naturel. »

 

France Net Infos : Un lien très fort existe entre les plagistes et le festival depuis création. Comment  expliquer cela selon vous ?

Yan Degorce-Dumas : »Tout simplement nous avons grandi avec notre public qui s’est complétement approprié le festival. Entre la 1ère soirée en 2006 où 400 « plagistes » étaient présents et aujourd’hui où 12 000 personnes communient devant la scène, c’est la même équipe, le même état d’esprit, la même envie de proposer un festival populaire et qui sait rester humain malgré l’ampleur qu’il a pu prendre. »

Des fans du groupe C2C
Des fans du groupe C2C

France Net Infos : Quand on regarde les plages électroniques depuis sa première édition il y a 6 ans, d’innombrables artistes au talent incontestable jouent scène tels que Laurent Garnier ou récemment avec C2C et bientôt avec Dave Clarke lors de la prochaine soirée le jeudi 2 août. C’est un palmarès à la musicalité pointue.  Comment attirez-vous ces artistes incontournables de la scène mondiale ?

Yan Degorce-Dumas :« Le bouche à oreille entre artistes fonctionne à fond : lorsqu’un dj vient aux Plages Electroniques, il n’est pas rare qu’il en parle à ses amis au détour d’une date. Du coup le festival bénéficie d’une bonne réputation dans le milieu. L’équipe aussi a grandi, gagné en expérience, en carnet d’adresses et il est donc naturellement plus facile de convaincre des artistes ultra demandés comme C2C, Ellen Allien ou encore Bass Nectar qui nous a fait l’honneur de choisir les Plages pour sa première date en France. »

 

France Net Infos : La prochaine soirée des plages électroniques aura lieu le jeudi 2 août sur le thème de la techno .Le rendez-vous est noté .A quoi doivent s’attendre les plagistes ?

Yan Degorce-Dumas : »Un plateau artistique légendaire : Dave Clarke et Ellen Allien, tout simplement deux personnages centraux de la culture électronique des 20 dernières années. Sans eux, nul doute que la scène européenne n’aurait pas connu le même essor, ils sont ses têtes pensantes et dansantes. Le premier fait l’unanimité pour son choix exceptionnel de playlist et sa maitrise technique incroyable… La seconde est la patronne de BPitch Control, label sur lequel sont signés quelques uns des plus prestigieux noms de la scène techno / electro : Apparat, Modeselektor, Paul Kalkbrenner, Sascha Funke ou encore Seth Troxler (qu’on retrouva le 16 août aux Plages). Pour ce qui est des découvertes, entre Julian Jeweil et Zhao, le public ne sera pas en reste puisqu’il s’agit de deux producteurs de la région (Marseille et Nice), parmi les plus doués de leur génération, déjà playlistés par les plus grands. Enfin j’ai juste envie de dire que c’est aussi ma soirée favorite ! »

Le groupe MC2
Le groupe MC2

Votre correspondant de presse à Cannes , Christophe Carugati 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Etienne Daho Olympia : retour sur une messe noire électrique entrecoupée de réels moments de grâce.

Dans la foulée de sa prestation au Pitchtfork Music Festival en novembre, Etienne Daho était ...

Lire les articles précédents :
ZUMBA : La première compilation officielle du phénomène !

France Net Infos vous invite à découvrir  la  première compilation Zumba, une association entre Universal ...

JO – Le billet de Guigui #1

Enfin !!! Voilà déjà quatre ans que nous les attendons… Ces Jeux olympiques, pour tous les ...

CULTURE & TOURISME – « FEMMES ARTISTES : PASSIONS, MUSES, MODELES »

A DECOUVRIR SUR LA ROUTE DE VOS VACANCES : UNE EXPOSITION MILITANTE  JUSQU’AU 19 AOÛT ...

Fermer