Accueil / Culture / Littérature / BD / Janitor, Good as gold

Janitor, Good as gold

Janitor, Good as gold est un one shot de Sztybor et Yvan Shavrin, paru dans le Label 619, des éditions Ankama, en juin 2017. Une bande dessinée qui mêle horreur et fantastique, au milieu d’un quartier, où une va bande de potes vont tenter de traquer un monstre…

janitor-good-as-gold-ankamaDot est le narrateur de cette histoire, de son histoire. Il n’a plus les pieds sur terre, littéralement ! Un monstre l’a empoigné par le col. Un moment stress bien moche et bien vénère. Dot ne peut pas beaucoup se défendre aux vues de la situation, alors il insulte le monstre. Il passe par la fenêtre, tombe de quelques étages, avant d’atterrir sur le toit d’une voiture. Il se redresse difficilement et pense que cela pourrait être pire, tout en demandant, avec un semblant d’humour, au monstre de le laisser souffler un peu. Dot s’élance et court, derrière lui, le monstre le poursuit, balançant les voitures sur son passage. Tout en courant, pour tenter de sauver sa peau, Dot pense qu’il aurait fait un excellent coureur,  il aurait pu gagner quelques médailles, car il a de la ressource ! Mais au bout de la rue, un véhicule arrive sur lui…

janitor-good-as-gold-ankama-extraitLe récit est bien découpé, surprenant et intéressant. La bande dessinée se lit assez facilement,  le scénario est simple mais surprend par le cadre et le fond, mêlant fantastique et horreur. Ainsi une bande de potes vont faire une macabre découverte. Dot va avoir une vision, un phénomène inquiétant, dont il ne parlera à personne. Autour d’eux se multiplie les victimes, dont leur ami Prince. Là,  ils vont découvrir un monstre mettre en pièce leur ami. La haine va les animer, tout comme l’envie de découvrir la vérité sur ce monstre. Une enquête rondement menée par le petit groupe, où Dot va faire d’autres découvertes sur lui-même… Une fois l’intrigue annoncée,  l’enquête est rapidement menée par la bande de potes, malgré quelques rebondissements autour des différents personnages et d’autres qui feront aussi leur apparition. Plaisante malgré tout, la bande dessinée est aussi à découvrir pour le trait dynamique et efficace, moderne et appuyé, qui offre des planches surprenantes et captivantes.

Janitor, Good as gold est une bande dessinée curieuse, assez bien construite, qui tente de mêler plusieurs genres, pour un effet assez plaisant à découvrir et à lire, peut-être à peine assez approfondie.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Les p’tits diables, tome 24, Prof et sœur !

Prof et sœur ! est un nouveau tome pour Les p’tit diables, d’Olivier Dutto, un vingt-quatrième ...

Lire les articles précédents :
La rentrée pour bébé aussi, avec Ludi !

La rentrée est synonyme de changement, renouvellement et d’apprentissage. De nouvelles découvertes qui vont animer ...

Le conseil automobile

Le marché automobile étant l’une des industries les plus influentes dans la société actuelle, il ...

50 Cent au Festival de Télévision de Monte-Carlo

Curtis Jackson -alias 50 Cent- était présent au dernier festival de Télévision de Monte-Carlo. Incontestablement, ...

Fermer