Accueil / Culture / Kanon, au bout du monde : romance et envahisseurs !

Kanon, au bout du monde : romance et envahisseurs !

« Kanon, au bout du monde » est un seinen sci-fi/fantastique/romance publié aux Éditions Akata.
L’autrice Kyo Yoneshiro nous propose un monde post-apocalyptique, envahi par des extra-terrestres. Dans ce décor, on suit une jeune fille du nom de Kanon, follement amoureuse d’un des pontes de la défense du pays : un certain Sôsuke. Mais comment faire pour déclarer cet amour à un « inconnu » vivant presque dans un monde différent ???
Vous le découvrirez en lisant « Kanon, au bout du monde » ! Tome 3 à paraître le 7 Novembre 19. (Série en 5 tomes)

kanon-bout-monde-1:2:3
Kanon, au bout du monde T1/T2/T3 © 2016 Kyo YONESHIRO/Shogakukan© 2019 Éditons AKATA

Les rues de Tokyo, sous la pluie. Kanon remarque que deux jeunes filles interpellent un homme.

Cet homme c’est l’agent « phare » du SLC, une milice qui lutte contre les formes de vies extra-terrestres. Depuis quelques temps, une étrange « gelée » prenant des formes bizarres, a pris possession de la surface de la Terre. Cette milice spéciale, le SLC, a été crée pour éradiquer ces étranges gelées vivantes.

Les plus chanceux, qui ont les moyens, vivent dans les sous-sols bien à l’abri, tandis que les autres, continuent à « faire leur vies » à la surface. Comme ils le peuvent.
C’est le cas de Kanon, cette jeune serveuse de café. Et cet agent, si spécial, que toutes les filles s’empressent d’accoster, n’est autre que le jeune et beau Sôsuke ! Déjà, lorsqu’ils fréquentaient la même école, Kanon avait un « Gros » faible pour lui.

kanon-extrait
Kanon, au bout du monde T1- extrait © 2016 Kyo YONESHIRO/ Shogakukan© 2019 Éditons AKATA

A présent, même si ses sentiments pour lui ont empiré, ce jour là, dans la rue, elle feint de ne pas le reconnaître !! Ce qui rend la situation bien difficile, lorsque celui-ci, débarque dans « son » café, pour lui reprocher de l’avoir snobé !

Mais comment réagir, avec un homme dont on croît être amoureuse? Et, qui plus est, présente des « séquelles » de mémoires, lorsqu’il subit sa « régénération » ???

  • Le point sur le manga :

Un scénario bien étrange pour le début de cette série « Kanon, au bout du monde » aux Éditions Akata. L’autrice concentre toute l’attention sur son personnage principal : une jeune fille pas tout à fait comme les autres. Légèrement en marge des filles de son âge, pas très bavarde, assez timide.

Dans un premier temps, Kyo Yoneshiro développe son récit, en faisant du lecteur un « voyeur de sentiment » par la narration de son perso principal. On est totalement « imbibé » de cet état « obsessionnel » dans lequel « Kanon » se positionne.
Puis, pour couronner le tout, il y a cette trame sci-fi/fantastique. Des extra-terrestres certes. Mais en priorité, cet étrange Sôsuke, qui change de « corps » et de personnalité, aussi souvent qu’il est blessé lors des combats …
Enfin, l’histoire d’amour, qui relève plus de la « passion obsessionnelle » de Kanon pour cet homme qui n’en est peut être pas vraiment un finalement !!!

kanon-planche
Kanon, au bout du monde T1-planche © 2016 Kyo YONESHIRO/ Shogakukan © 2019 Éditons AKATA

Vous en conviendrez, le premier tome est très intrigant, et pousse les lecteurs à une curiosité aussi malsaine que l’obsession de son perso principal !!!! Tant de questions fusent que le lecteur ne peut que vouloir continuer la série !

  • La conclusion :

Kyo Yoneshiro réussit à rendre son manga totalement addictif avec ce scénario ambitieux !! « Kanon, au bout du monde » aux Éditions Akata est un OVNI dans tous les sens du terme !! Une série qui ne dévoile pas tout son mystère dans son premier opus, et qui nous pousse à découvrir un peu plus dans les tomes suivants ! Une manga qui va vous rendre complètement dépendant !!! Je vous laisse regarder le trailer !

 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Fausse Note : petits secrets entre monstres

1989. Philharmonie de Genève. A l’issue d’un concert, le chef d’orchestre H.P. Miller est importuné ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Montpellier, bilan et prix du 3ème « What a Trip Festival »

Fin septembre, c'est devenu le Festival incontournable des fondus des voyages. "What a Trip Festival" ...

Octobre Rose : à Nice le groupe 3A La Collection se mobilise contre le cancer du sein

A Nice, durant tout le mois d’octobre, les quatre établissements du groupe 3A La Collection ...

La source, un guide passionnant pour transformer notre quotidien

La source, best-seller international signé Tara Swart, est paru en septembre 2019 aux Éditions Leduc.s. ...

Fermer