La louve boréale – Editions Sarbacane

La louve boréale est un bel album riche et fascinant, de Núria Tamarit, paru aux éditions Sarbacane, en mai 2022. Une bande dessinée qui présente un récit entre Jack London et Princesse Mononoké, alliant ruée vers l’or, violence des hommes, climat hostile, lien avec la nature, les animaux…

la-louve-boreale-bd-sarbacaneJoana est la narratrice de son histoire, elle explique que son royaume et ce royaume ne se ressemblent en rien. Ils sont, tous les deux, séparés par des milliers de kilomètres. Par contre, aujourd’hui et malgré la distance, les deux royaumes partagent les mêmes ennemis. Elle n’a pas réussi à les battre, ils ont failli presque la vaincre. Aussi, elle raconte cette histoire, dans l’espoir qu’un jour elles puissent les vaincre ! Ainsi, elles pourraient toutes enfin vivre ne paix. Au milieu de la neige, deux femmes ramassent quelque chose à terre. Elles se pressent. Elles ont réussi à sauver un sac. Elles ne sont pas sûres qu’il soit plein, mais cela n’est pas grave, car il y a suffisamment d’or pour voir rentrer et tout recommencer à zéro. Mais Tala rappelle à Joana que si elles sont fouillées et qu’ils retrouvent tout cet or sur elles, ils ne les laisseront pas partir…

la-louve-boreale-bd-sarbacane-extraitJoana est une jeune femme qui a tout perdu et qui décide donc de partir sur un autre continent, loin de sa terre natale, pour faire, comme les hommes, trouver de l’or, pour pouvoir repartir de zéro. Malheureusement, on ne laisse pas vraiment la chance, ni le choix aux femmes, sur ces territoires. Elle décide donc de partir seule. Elle va être confrontée au climat hostile, à la violence des hommes, à la bêtise humaine… La bande dessinée, découpée en plusieurs parties, est plaisante à lire et assez facile, car captivante. Le récit est dense, présentant une aventure comme Jack London, avec une jeune personne inexpérimentée, qui part à la recherche d’or, dans des montagnes hostiles et est confrontée à la violence des hommes sur les bêtes. De l’autre, la jeune héroïne est respectueuse de la Terre, ne prend que ce dont elle a besoin, s’allie à un animal pour tenter de survivre et de fuir la violence des hommes, tout en essayant de leur faire face. L’album offre une histoire captivante, bien rythmée, dense avec des sujets divers, comme la tolérance, le respect, la nature, mais aussi la violence, la bêtise, la cupidité, le mépris, l’ignorance… Le dessin est rond, plutôt doux est plaisant, malgré quelques scènes violentes et une créature effrayante.

La louve boréale est un bel album, un coup de cœur, paru aux éditions Sarbacane. Un récit captivant, une aventure pleine de sens et de questionnements, sur le pouvoir, le respect, la nature, la reconnaissance, la tolérance, l’ignorance, la vie…

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Broc Festival du 1er au 3 juillet avec Anne Sila, Kimberose et Popa Chubby

Dans les Alpes-Maritimes, il n’y a pas que dans les grandes villes que l’on peut …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com