La nuit des morts vivants, tome 3, Petits secrets de famille

Petits secrets de famille, le troisième tome de La nuit des morts vivants, vient conclure en beauté cette adaptation du célèbre film. Une bande dessinée sanglante et spectaculaire, de Jean-Luc Istin et Elia Bonetti, parue aux éditions Vents d’ouest, en avril 2017.

la-nuit-des-morts-vivants-t3-petits-secrets-famille-vents-douestDans un laboratoire, un singe est allongé sur une table d’opération,  il est solidement attaché. Des hommes s’apprêtent à lui injecter un nouveau sérum. L’injection en intraveineuse est en cours, lorsque le singe ouvre les yeux. Son cerveau est en activité, par contre il n’a aucun pouls ! C’est un nouvel échec pour les chercheurs. L’un d’eux s’énerve et balance le matériel à terre. Le singe semble devenir de plus en plus agressif et féroce. Comme les autres animaux testés jusqu’ici. L’animal est tué, de nouveau, et balancé, pour être incinéré. John et Lizbeth arrivent enfin à se téléphoner. Le réseau passe mal, leur conversation est très brève,  mais John parvient à savoir que sa femme est encore à l’hôtel Montval. Alors qu’il tente de sortir de la ville à bord d’un véhicule de l’armée, John et les militaires se retrouvent face à une gigantesque horde de zombies. Il est impossible pour eux de progresser…

la-nuit-des-morts-vivants-t3-petits-secrets-famille-vents-douest-extraitLe récit est toujours intéressant, oppressant et captivant. John progresse difficilement dans la ville pleine de zombies et doit quitter son véhicule, avec ses enfants et une poignée  de militaires, pour pénétrer dans un immeuble et être enlevés sur le toit par un hélicoptère. Pendant ce temps, dans l’hôtel,  les différents protagonistes se révèlent de plus en plus, avec le maître des lieux, qui cache un trafic, Mandy, qui prise dans son délire, devient la mort, et Lizbeth qui tente tout pour sortir de ce lieu et se libérer d’une emprise. Le final est surprenant, délirant, incroyable et tient parfaitement la route, pour un destin aussi tragique qu’admirable et horrifiant. Le dessin est toujours dynamique et plaisant, les personnages percutants et expressifs, le découpage efficace et les zombies terrifiants !

Petits secrets de famille lève le voile sur les cauchemars et les souvenirs de Lizbeth, sur l’origine du mal, mais avant cela, le final, les différents protagonistes, pour s’en sortir, vont devoir faire face à de nombreux dangers zombies comme humains…

A propos celine.durindel

A lire aussi

les-chiens-en-bande-dessinee-t2-bamboo

Les chiens en bande dessinée – Tome 2

Les chiens en bande dessinée est une nouvelle série pleine d’humour, des éditions Bamboo, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com