Accueil / Culture / Littérature / BD / La peur géante, tome 2, L’ennemi des profondeurs

La peur géante, tome 2, L’ennemi des profondeurs

la-peur-geante-t2-ennemi-des-profondeurs-ankamaL’ennemi des profondeurs est le second tome de la trilogie La peur géante, une série des éditions Ankama, qui continue avec ce second tome, paru le 17 avril 2015. Une saga inspirée de l’univers fantastique de Stefan Wul, qui se présente sous une bande dessinée forte intéressante et prenante…

Paris, trois semaines après le cataclysme, les rues sont toujours submergées par les eaux. Des engins volants survolent l’étendue d’eau, une opération est lancée et des hommes sont lâchés dans l’eau, sous la protection des satellites  pour des tirs de protection. Sous l’eau l’escadron est rapidement en place, les hommes attendent patiemment, mais peu de temps, car les torpèdes sont rapidement détectés et foncent sur l’escadron. Les tirs de défense des satellites n’y font pas grand-chose, car les torpèdes foncent et attaquent aisément et rapidement l’escadron sous l’eau. Bruno, qui fait partie de cet escadron, remarque un spécimen d’un genre nouveau, il n’en avait jamais vu de tel. Les hommes tombent les uns après les autres, tandis que Bruno, tente lui aussi d’échapper à la mort, poursuivit par les torpèdes. IL se faufile un peu partout dans les rues et bâtiments immergés et se retrouve piégé, comme s’il allait se faire capturer par ces bêtes, ironie du sort, car c’est lui qui avait pour mission d’en capturer !

Des spécimens sont finalement capturés, pour être étudiés dans de grands aquariums, sur une base militaire protégée. Pendant ce temps Pol et Kou-Sien tente de rejoindre cette base pour aider Bruno,la-peur-geante-t2-ennemi-des-profondeurs-ankama-extrait Pol doit essayer un nouvel engin qui permettra de se rapprocher des torpèdes, et Kou-Sien tenter de décrypter leur langage. Le récit est toujours bien posé, fluide et agréable à suivre, un flashback revient sur l’amitié de Bruno et Pol, un élément qui permet de connaître un peu plus ces personnages et héros de la bande dessinée. De brèves images et informations font également remarquées que le petit peuple n’est pas mis de côté dans cette histoire surprenante, qui amène vers une véritable guerre contre un être doué d’une certaine intelligence. Le dessin est toujours aussi superbe et les traits appuyés, pour plus d’intensité, dans les cases et sur les planches.

La trilogie, issue de l’univers de Stefan Wul, La peur géante, continue donc avec ce second tome, Lennemi des profondeurs, qui entraîne facilement et rapidement le lecteur dans cette histoire qui prend une nouvelle dimension, où la survie de la race humaine va dépendre d’une future guerre…

Découvrez la chronique du premier tome ici

A propos celine.durindel

A lire aussi

ni-vu-ni-lu-delcourt-bd

Ni vu ni lu, des chroniques courtes des livres et films de notre époque

Ni vu ni lu est une bande dessinée de Jean-Christophe Mazurie, parue aux éditions Delcourt, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.