Laids Crétins des Alpes, un nouvel album “Iodé” !

pochette_iode_700x700Laids Crétins des Alpes, voilà un nom qui en dit long ! Après avoir assuré en 2011 avec un album “Mortel” qui en disait lui même long, le groupe alpino-marseillais nous remet les couverts en 2014 avec “Iodé”. Pour ceux qui n’ont pas suivi l’aventure rappelons que l’album “Mortel” a été unanimement salué par la critique, et qu’il a été Lauréat 2011 Autoproduction SACEM. Alors forcément, ce nouvel album, sorti après un 6 titres paru en 2013 en hommage à Motorhead, était très attendu !

Je me suis donc penché sur le thème de l’iode, jusqu’à lire la page Wikipédia qui lui est consacrée pour relever que “chez l’animal et l’homme, l’excès comme la carence en iode, sont associés à des pathologies sévères”. De même que “le manque d’iode inhibe la croissance, et que encore mieux, une carence grave peut causer divers désordres mentaux, comme le crétinisme”. Ce qui m’amène à penser qu’un séjour à la mer est très recommandable, et qu’il pourrait vu l’importance du sujet, être remboursé par la sécurité sociale. Quoique en temps d’austérité, cela est moins évident. Revenons alors non pas à nos moutons, mais plutôt à Laids Crétins des Alpes.

Après “Mortel” et ses 16 titres tournés vers la montagne comme “La tartiflette”, “Miss Raviole”, ou encore “En classe de neige” et “L’avalanche”, qui marquaient bien cet attachement à la montagne, Les Crétins des Alpes, ont donc décidé de quitter la montagne pour la mer, avec “Iodé”. On a là toujours un bon air vivifiant pour vous faire remuer le popotin à travers des morceaux aux styles variés qui vont du punk rock au reggae pour virer vers la chanson de marin avec “Sanary, le roi des poissons”.

Le premier titre de l’album avec “Crétins forts et verts”, est un hymne punk qui nous met l’eau à la bouche, avec son lot d’iode. De quoi nous donner une belle énergie pour nous plonger dans cet album, rappelons le “Iodé”, mais aussi décalé, et pimenté d’un certain humour. Loin de tout formatage crétin, Laids Crétins des Alpes nous livre un nouvel album à respirer sans modération. Et rappelez vous, une carence en iode peut causer divers désordres mentaux, comme le crétinisme. Alors rassurez-vous, les chansons iodées présentées ici, vous assureront non seulement un bon moment, mais aussi, un bien fou pour votre cerveau. Cet album vous veut du bien….

Album : Iodé

Titres : Crétins forts et verts – Fumer – Sanary, le roi des poissons – Achevez les chevreuils – Patates au lard – La brune ou la blonde – Les prolongations – Le cimetière des médiators – Je suis content – Sex dwarf – La pelouze.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=dwel1raHVzQ?list=PL4C18A47565B23B3C]

A propos Guillaume Joubert

A lire aussi

La Khovantchina à l’Opéra de Paris : un incontournable du répertoire de Modeste Moussorgski mis en scène par Andrei Serban.

Inspiré de faits réels, La Khovantchina renvoie au règne de Pierre Le Grand durant lequel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com