Accueil / Culture / Laids Crétins des Alpes : Entretien avec Droop

Laids Crétins des Alpes : Entretien avec Droop

a2264166081_2Après avoir présenté le nouvel album du groupe Laids Crétins des Alpes (photo ci-contre), France Net Infos ne pouvait en rester là.
On a retrouvé Droop, le bassiste et chanteur du groupe, pour connaître mieux ce quintet qui mêle avec aisance musique et humour pour notre plus grand plaisir.

Peux-t-on revenir sur l’origine du groupe, qui nous en apprendra peut être plus sur votre nom et quelle est sa composition ? Le groupe LAIDS CRETINS DES ALPES est constitué (et pas constipé…) de cinq membres : trois musiciens, Docteur Droopi (Droop’) à la basse et au chant, Charly le Révérend à la guitare et au chant, Mika Destructor à la batterie et aux choeurs et également des « Z’emboucaneurs », deux clowns de scène qui viennent pimenter le show par leur présence visuelle, Rita Zaza, clown femelle gentille et Oncle Ben, clown mâle méchant. Lors de la fondation du groupe, on voulait un nom comique… « Crétins des Alpes » fait partie des insultes du capitaine Haddock dans Tintin… Le nom « Les Crétins des Alpes » était pris à l’époque (en 2003) par un groupe de musique traditionnelle des Alpes… on a donc remplacé LES par LAIDS…. Même si on est très beaux ! Et de plus en plus…..

Avec l’album Mortel, il y a eu une vraie reconnaissance, notamment de la part de la SACEM, avec un prix qui vous a été décerné. Comment avez vous appris cela ? C’était une réelle surprise ? On l’a appris par un courrier recommandé avec accusé de réception… Une surprise oui, dans la mesure ou la sélection est rude… Précisons aussi que nous n’avons bénéficiè d’aucun « copinage », ce qui n’est pas, d’après ce qu’on m’a dit, le cas de tout le monde…

C’était presque prétentieux de donner un titre comme ça à un album. Vous y avez pensé ? Non ! « Mortel ! » est employé courrement dans le midi de la France… En plus, avec le champignon vénéneux de la pochette ça devenait un « ciln d’oeil » ;) !!! En tout cas cela n’a pas tué le groupe… Au contraire !!!

Que vous a apporté ce prix ? Des facilités pour jouer ? Pour être diffusés ? Ce prix nous a permis de manger enfin du caviar et des langoustes,  de finir de payer nos dettes auprès de divers dealers de substances illicites, et également de bénéficier d’une visibilité sur le portail radio Franco-Diffusion (« visibilité » pour les radios c’est rigolo, non ?) qui nous a fait passer (pour des crétins donc…) sur une quinzaine de radios francophones du monde entier… On a aussi reçu de jolies étiquettes de la SACEM, ma fille de trois ans les utilise toujours comme « gommettes » et en colle partout dans la maison et même sur mes basses !

Le groupe s’autoproduit. C’est aujourd’hui une belle machine qui s’est mise en place. IL y a du monde autour de vous ? Pouvez vous nous expliquer un peu comment ça se passe dans l’univers Des Crétins des Alpes ? Autoproduction complète et on veut garder ça ! Nos choix artistiques nous appartiennent… Ainsi que nos CD ! Que l’on peut vendre de façon autonome lors des concerts et par correspondance ! Ici par exemple. Par contre nous sommes demandeurs en matière de « tourneur » ou « bookeur », structures qui pourraient nous aider à trouver des concerts. Car, là aussi, nous faisons tout le travail nous-mêmes, ce qui est parfois long et fastidieux… Nous fonctionnons également de façon « démocratique » dans le groupe… IL n’y a pas de « chef » même si je suis le seul rescapé de la formation initiale (et de loin le plus musclé !)… Toutes les décisions sont prises en commun : choix des menus au restaurant, choix des groupies dans les loges, choix dans les dates (attention contrepèterie !!!)

De qui vous êtes vous inspiré pour créer Laids Crétins des Alpes ? On s’inspire de la tradition fraçaise du « rock comique » avec hier, par exemple, des groupes comme « Au bonheur de Dames », Elmer Food Beat (en moins vulgaire !) voire même Les Charlots… dans ce qu’ils ont fait de meilleur bien sûr…

De quels groupes actuels peux t’on vous apparenter ? Plus près de nous, nous pouvons citer Les Sheriff, Les Fatals Picard, voire Marcel et son Orchestre… en moins « baloche » quand même ;) !

Comment composez-vous ? Qu’est-ce qui créé le style d’une chanson ? J’étais, pour « Keskonvafair’ ? » et « Mortel ! », l’auteur/compositeur principal du groupe… Pour moi il n’y a pas de règle. Ca peut partir de la musique ou du texte…Souvent c’est une phrase qui tourne dans ma tête ou un thème… Puis ça devient un refrain et après je construit le texte et les arrangements, souvent de manière rapide et spontanée… Ensuite, le groupe rajoute son grain de sel (ou de sable…) bien sûr ! Pour « Iodé ! », note guitariste, Charly Le Révérend, a signé (de la main gauche alors qu’il est droitier…) la moitié des titres… Ca donne un peu de « sang neuf » aux compos (même si son sang est contaminé au pastis…).. Il est de Toulon et a donc une inspiration plus méditerranéenne, d’où le titre « iodé ! » C’est un peu LAIDS CRETINS DES ALPES qui descendent de la montagne vers la mer… Du coup, c’est moins crétin… mais beaucoup plus « imbécile ».

Photos_LCDA-page-00120121210095947Après « Mortel ! » et avant « iodé ! », il y a eu cet album en hommage à Motorhead. C’était un projet de longue date ou juste une envie soudaine pour vous faire plaisir ? « Motor’head & Shoulders », qui comporte six parodies en français de Motorhead donc, a été fait « à la maison » à la fois pour se faire plaisir, car c’est un groupe qu’on adore tous, et aussi pour bien montrer que si nous sommes un groupe comique, on n’est pas des « rigolos » ! Pas de flûte de pan ou d’accordéon chez nous ! On est des rockers en « power trio » ! Et on fait du bruit !!!!!!

Alors pourquoi « Iodé ! » pour ce nouvel album ? Pourquoi être parti à la mer ? Vous êtes lassés de la montagne ? Comme je l’ai dit auparavant, cela a permis de varier les thèmes… Et puis, là aussi, c’est un clin d’oeil car l’iode permet de soigner ce qu’on appelle le syndrome du crétinisme des alpes… Regardez sur wikipédia vous comprendrez ce que je veux dire :) !

Après la montagne et la mer, où pouvez-vous partir ? On pense partir sur Mars… Ou plutôt sur Vénus et ses célèbres monts !!!!! On est très coquins… Je sais… Je sais….

La mer a-t-elle inspirée vos nouvelles compositions, où est-ce les compositions qui ont donné « iodé ! » ? La mer nous a inspiré, mais pas englouti… Par exemple pour « Sanary, le roi des poissons », c’est en passant devant la ville de Sanary, au bord de mer dans le Var, que l’idée m’est venue… Le refrain a été composé dans la voiture en rentrant de répétition lorsque je suis passé devant l’aire d’autoroute de Sanary où se trouve une sculpture grotesque qui s’appelle « Le Roi des Poissons ».

Votre style est t’il une façon d’affirmer que la musique est avant tout, pour vous, un moyen de vous amuser ? Oui c’est cela avant tout : se faire plaisir et donner du plaisir en jouant des chansons différentes les unes des autres ! Et puis, puisque nous sommes un groupe comique, nos poses de « guitar-heros » passent pour du second degré, alors qu’on a toujours rêvé de faire ça gamins ;) !

Si vous aviez deux  ou tois souvenirs à nous faire partager, quels seraient-t-ils ? Le jour où on a oublié le batteur sur une aire d’autoroute…Le jour où on nous a appelé au téléphone pour nous engueuler de ne pas avoir envoyé de « fiche technique » alors qu c’était un autre groupe « Les Chrétiens des Alpes » qui était programmé…
Le jour où un « fan » est monté sur scène pour chanter notre chanson « Des punkachiens » en confondant avec celle des Fatals Picards qui s’intitule « Punkachien » et n’a rien a voir….

Où peux t’on vous voir prochainement ? En cellule à la prison des Baumettes à Marseille… Et sinon partout en France et dans le monde ou il y a du courant électrique… A commencer par les Bouches du Rhône, Les Alpes de haute Provence, le Var, etc… On a de nombreuses dates (et quelques figues aussi…) et le mieux est d’aller sur notre site ou elles sont toujours annoncées et réactualisées.

Que peux t’on vous souhaitez ? Un bon appétit ! Vu qu’on aime bien donner des recettes de cuisine dans nos chansons comme dans « La tartiflette » ou » Patates au lard » !!! Plus sérieusement, on peut nous souhaiter de durer encore au moins dix ans et de jouer sur des scènes de plus en plus grosses ! Bercy et Stade de France, attention on arrive !!!!!!

Un dernier mot peut-être ? Pour vos fans et/ou autres ? Pour nos fans : soyez plus propres, vous sentez souvent mauvais la sueur et les larmes lorsque vous venez nous faire la bise dans les loges (surtout les filles !!!!). Brossez vous les dents aussi… Euh… Oui, là c’est réellement surtout pour les filles ! Et pour ceux qui ne nous aiment pas et nous critiquent : merci de nous avoir mordus et de nous avoir donné la rage !!!!!!!!!!!!!!!!!

Merci à vous ! Merci à toi Guillaume !!!!

laids-cretins-des-alpes

A propos guillaume joubert

Après avoir été rédacteur sur divers sites musicaux comme Rocknfrance, Zikannuaire, Punksociety, Zik'nblog, et animateur d'une émission de radio diffusée sur 12 radios, dont 7 FM, en France, en Belgique et en Suisse, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur FranceNetInfos. C'est un plaisir de participer à la diffusion d'informations régionales et nationales, sur des sujets qui me tiennent à coeur comme, entres autres, la culture, le cyclisme et l'environnement.

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

3 commentaires

  1. J’ai découvert les Crétins alors que je bossait dans un fest en savoie, j’ai tout de suite accrocher à leur refrain tordant et à leurs deux clowns qui « péchait » littéralement les keupons avec une marmotte en peluche accrocher au bout d’un perche. Depuis LCDA est devenu un rendez-vous annuel avec les copains, à chaque fois c’est la même ambiance, on se marre avant, pendant et après le concert, tout le groupes est ouvert au fan. Ils nous font monter sur scène pour qu’on chante – mal – leurs chansons.
    D’ailleurs pour le coup du mec qui chante les Fatals picard on y était et franchement, sur le coups je pensait pas que ça marquerais autant Droop’.
    En bref, LCDA c’est un groupe qui fait partit de ses gars qu’on va voir à chaque fois qu’il passent même si on connais le set par coeur, parce qu’on sais qu’on va se payer une bonne grosse tranche de marade. C’est pas vraiment du punk, pas du rock, pas de la pop mais on s’en fou, c’est juste du plaisir compact-disk.
    A la revoyure les copains.

  2. Bravo, j’ai bien rigolé!!! Droopy est vraiment un super gars plein d’humour intelligent…

  3. a mourrir de rire en interview comme sur scene !!!!

Lire les articles précédents :
Samba : Entre humour et émotion

Un mois après sa sortie, Samba est en passe d’atteindre les 3 millions de spectateurs. ...

Dominik Nicolas ex-Indochine se lance en solo

Co-fondateur, mais aussi compositeur et guitariste du groupe Indochine de 1981 à 1994, Dominik Nicolas a signé ...

Le secret du petit Igor, un nouveau conte fantastique de Marlène Jobert.

Le secret du petit Igor est un conte paru aux éditions Glénat, le 13 novembre ...

Fermer