Accueil / Culture / Littérature / BD / « L’amant »: Délicate et cruelle liberté !

« L’amant »: Délicate et cruelle liberté !

La mangaka Kan Takahama adapte le célèbre roman de Marguerite Duras : « L’amant ». Une façon délicate de condenser toute la richesse du scénario, en un one-shot émouvant. L’histoire de Marguerite D., jeune française de 15 ans, pensionnaire dans un lycée en Indochine, dans les années 30. Un âge, une époque, et une société, où toutes les « libertés » sont difficiles à prendre … A paraître le 22 Janvier 2020 aux Éditions Rue de Sèvres. (+15)

 

L’amant - couv
L’amant © Rue de Sèvres
  • Le décor :

Paris, 1982 … Sur le quai d’une gare, une scène anodine pendant laquelle un homme interpelle une vieille femme. Ce qui rend ce moment particulier, c’est que la femme en question n’est autre que Marguerite Duras, et que cet homme, qui lui avoue son admiration, fait renaître en elle des pensées sur son parcours de romancière … sur sa vie en général, sa jeunesse perdue. Mais surtout, sur ses années de « libération »

Retour en Indochine en 1930 … Tandis que la mère de Marguerite s’inquiète sur la traversée du « Mékong argenté » vers la pension où réside sa fille, Marguerite s’inquiète des derniers méfaits de son frère. Il a encore volé de l’argent, et il va falloir rembourser.
Après l’avoir rassurée, il est temps pour Marguerite de retourner dans son école de l’autre côté du fleuve.

Sur le bac, elle remarque un jeune homme qui lui semble fortuné, assis à l’arrière d’une belle voiture. Aussitôt, elle imagine comment elle pourrait aider sa mère si elle possédait autant d’argent que lui. C’est lorsqu’elle se met à rêvasser sur le pont que le jeune homme l’accoste. Ils discutent un moment, échangent des rires, et il finit par lui proposer de la raccompagner dans sa luxueuse voiture.

Une « balade » qui signera le début de son passage dans le monde « adulte », avec tout ce que cela implique : une relation amoureuse intense, la naissance du désir … à une époque où les relations entre elle et sa mère sont chaotiques, et où le « colonialisme » empêche les blancs et les autres de se mélanger …

lamant-extrait
L’amant – extrait © Rue de Sèvres
  • Le point sur le manga :

Pour s’imprégner du scénario et des différents lieux décrits par M.Duras dans son roman, Kan Takahama n’a pas hésité à retourner à la source de cette autobiographie romancée. Elle explique tout son parcours dans une préface enrichissante et intimiste, que le lecteur se plait à suivre pas à pas, à travers ces « aveux » !
L’exercice le plus compliqué était, certainement, de ne pas «trop dévier » du scénario original, tout en y insérant son propre ressenti, et c’est ce que l’autrice a parfaitement réussi avec son manga aux Éditions Rue de Sèvres.
Elle s’approprie entièrement « L’amant » qu’elle retraduit intensément. Chaque émotions, chaque gestes esquissés, chaque moments … sont comme suspendus grâce à des « plans » rapprochés et à la finesse des découpages.

Contrairement aux graphismes manga habituels, ses illustrations sont, sans aucun doute, un mix manga/BD franco-belge, saucé personnellement par l’autrice. Un mélange de charme extrême et de poésie qui lui est propre !!!

lamant-page
L’amant – planche © Rue de Sèvres
  • La conclusion :

Que l’adaptation soit cinématographique ou illustrée, « L’amant » reste un grand classique de littérature, à la fois délicat et cruel. Grâce à Kan Takahama et les Éditions Rue de Sèvres, on savoure un nouvel aspect de la « libération féminine » exprimée par M.Duras, à travers une histoire complète encore plus touchante et mélancolique que l’originale. Une « interprétation » de K. Takahama, parfaite et sensuelle !!!

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Ernest PIGNON-ERNEST présente « extases les mystiques » Église des Célestins Avignon

Après « Ecce Homo » au Palais des Papes d’Avignon, l’an dernier, Ernest PIGNON-ERNEST, ouvre la voie ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
parking aeroport de Charleroi
Comment réserver une place de parking à l’aéroport de Charleroi pour pas cher ?

Vous allez prendre l’avion, déposer ou récupérer un ami à l’aéroport de Charleroi ? Si c’est ...

Salle de bain moderne – quoi au lieu du carrelage sur les murs

Ces dernières années dans le cadre de l'aménagement intérieur des appartements regorgent d'une sorte de ...

Cendrillon de Joël Pommerat au Théâtre Darius Milhaud – Paris

Cendrillon - Joël Pommerat revisite le conte de notre enfance. Avec sa plume sensible et drôle, ...

Fermer