Accueil / Culture / Littérature / BD / Le signal de l’océan, en partenariat avec le Conservatoire du littoral

Le signal de l’océan, en partenariat avec le Conservatoire du littoral

Le signal de l’océan est une bande dessinée de Pierre-Roland Saint- Dizier, Nicoby et Joub, parue aux éditions Vents d’ouest, en juillet 2018. Un ouvrage qui s’inspire de faits réels, relatant ainsi une tranche d’histoire sociale de notre pays, un village en bord de mer qui veut se développer…

le-signal-de-l-ocean-vents-douestAu commencement, il n’y avait rien. Que le sable, le vent, les nuages, les mouettes et surtout l’océan mystérieux et sauvage. 1976, à Malberosse, un village au bord de l’océan, une famille s’amuse sur la plage. Un père tient un cerf-volant avec sa fille, tandis que le fils fait des châteaux de sable, devant sa mère. Au loin, sur la dune, elle aperçoit quatre ombres, quatre hommes. Elle reconnaît son beau-père… Sur la dune, avec un plan à la main, un homme affirme à monsieur le Maire, qu’il avait raison, que cet endroit est magnifique et sera parfait pour leur projet. Sur la plage, le jeune Nicolas constate avec tristesse, que la mer a emporté ses châteaux de sable. Quelques jours plus tard, dans le bistrot du village, un homme lit à voix haute un article du journal. On comprend que quelque chose va être construit, le Poséidon. Un casino est même prévu…

le-signal-de-l-ocean-vents-douest-extraitLe récit se déroule sur plusieurs décennies, suivant ainsi les pas d’un jeune homme, qui est opposé, au début, par un projet immobilier ambitieux, sur le bord de mer de sa commune, dont son père est le Maire. Avec cette infrastructure, le Poséidon est voué à élancer le village de Malberosse dans le tourisme et développer ainsi son économie. Il y a des habitants pour, d’autres contre. Les faits et idées de chacun sont défendus, et le complexe touristique va être construit. Quelques années plus tard, c’est le fils qui est devenu Maire, il constate avec horreur et effroi que la mer reprend, comme toujours ses droits, mettant en péril les habitants et les touristes de la petite station balnéaire. La bande dessinée est juste, touchante, en suivant ainsi le même personnage au fil des années et les membres de sa famille. Elle met également en avant les faits réels, avec l’érosion des côtes, l’élévation du niveau de la mer, le réchauffement climatique et le combat incessant de l’homme. Le dessin est plaisant, simple et dynamique, avec un trait fin et fluide.

Le signal de l’océan est une bande dessinée plutôt engagée, en partenariat avec le Conservatoire du littoral, qui revient sur une triste réalité et une actualité, avec les infrastructures construites en bord de mer, il y a quelques années et qui menacent, aujourd’hui, de s’effondrer face aux tempêtes, à l’érosion des côtes, à l’élévation du niveau de la mer…

A propos celine.durindel

A lire aussi

42eme rue et comédies musicales Vol 1 1935-1968 : un livre et un vinyle de référence sur la comédie musicale

Depuis quelques années les comédies musicales connaissent un formidable regain de popularité, toutes générations confondues. ...

Lire les articles précédents :
La Vie est Belle l’Eclat Eau de Toilette

Après la Vie est Belle l’Eclat Eau de Parfum, Lancôme a lancé, il y a ...

La maison de Célia, un album émouvant

La maison de Célia est un album émouvant, abordant le thème du déménagement, paru aux ...

Gudesonn, tome 2, La poussière des dieux

La poussière des dieux est le deuxième tome de Gudesonn, une bande dessinée de Didier ...

Fermer