Accueil / Culture / Littérature / BD / Les animaux marins en bande dessinée, le troisième tome.

Les animaux marins en bande dessinée, le troisième tome.

1reCOUV Animaux Marins3.inddLes animaux marins reviennent dans un troisième tome en bande dessinée, paru aux éditions Bamboo, le 7 janvier 2015, un ouvrage de Christophe Cazenove et Jytéry, pour plonger à la découverte du monde fascinant des animaux marins…

Un narrateur explique qu’une baleine à fanons n’a pas de dents, en effet, celle-ci à des fanons, donc des lamelles disposées le long de la mâchoire, ainsi elles filtrent l’eau circulant dans la bouche et retient le zooplancton ! D’un seul coup de langue sur ses fanons la baleine récupère ainsi sa nourriture, mais il n’y a pas vraiment de désavantage pour une baleine à avoir des fanons plutôt que des dents… Enfin cela dépend des points de vue, puisque cette baleine-là, préférerait avoir des dents pour faire des sourires sur les photos des touristes ! La seconde planche présente deux requins marteau, un père et son fils, ils essaient d’attraper plein de raies. Le fils est excité de sortir avec son père, et le père calme son fils en expliquant qu’il faut éviter de trop remuer et explique leur technique de la mort. En effet, le requin marteau est capable de détecter le moindre champ électrique, et pour cela, il suffit pour eux, de nager au-dessus du sable en balançant la tête, tout comme un détecteur de métaux ! A ces nouvelles, le jeune requin s’en va essayer cette technique et appelle bientôt son père pour sa trouvaille, un tas d’automobiles entassées et rouillées…

Voici de nouvelles planches qui mêlent joliment et brillamment informations sur le milieu marin et gags. les-animaux-marins-en-bande-dessinee-t3-bamboo-extraitLes scènes drôles et plaisantes se suivent et ne se ressemblent pas, elles entraînent facilement le lecteur à la découverte fascinante de ce milieu trop peu connu, qui recèle de choses incroyables et de bien beaucoup de mystère encore. Des questions trouvent des réponses dans cette bande dessinée et des informations inattendues y sont présentes, pour des moments ludiques et amusants, où l’on découvre des animaux marins inconnus, des aspects physiques insoupçonnés et des aptitudes incroyables, afin de vivre et survivre dans ses fonds marins. Le dessin y est très plaisant, dynamique, où les animaux revêtent pour quelques instants, des expressions humaines.

Les animaux marins en bande dessinée est un nouvel album toujours aussi plaisant à découvrir, où le lecteur peut percevoir différemment ces fonds marins, avec la faune et la flore, tout en s’amusant.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
Salon du Running : La passion de courir

A Paris, Le Running Expo devient le Salon du Running et célèbre la passion de courir. Du ...

Foire de Paris : 10ème édition du GP de l’Innovation

Foire de Paris lance la 10ème édition du Grand Prix de l'Innovation (GPI) et crée à ...

Ford dévoile sa nouvelle Focus RS

Ford dévoile aujourd'hui sa toute nouvelle Focus RS, une berline haute performance qui inaugure une ...

Fermer