Accueil / Culture / Littérature / BD / Les aventuriers du Transvaal – La mystérieuse cité d’Ophir

Les aventuriers du Transvaal – La mystérieuse cité d’Ophir

La mystérieuse cité d’Ophir est le deuxième tome de la série Les aventuriers du Transvaal, paru aux éditions Glénat, ce février 2020. Une bande dessinée pleine d’aventure et de grands espaces, de Jean-Claude Bartoll et Bernard Köllé.

les-aventuriers-du-transvaal-t2-mysterieuse-cite-ophir-glenatMarleen, Ortzy et Pit poursuivent leur chemin vers le massif sacré du Drakensberg. La jeune femme continue son chemin, éplorée par la mort d’Isanga, qui était comme son frère. Mais pour l’heure, ils sont débarrassés de leur ennemi et doivent avancer pour arriver au but de leur voyage, là où ils devraient retrouver le père de Marleen et l’or de la république de Transvaal. Les trois cavaliers s’enfoncent dans une forêt étrange, un lieu sacré, où un totem inhospitalier les encourage à faire demi- tour. Mais c’est justement dans ce lieu dont aucun explorateur n’est revenu, que l’or a été caché… Les trois aventuriers poursuivent leur chemin, ne se doutant pas qu’ils sont observés par des zoulous menaçants. Les traces d’un convoi rassurent Marleen, Ortzy et Pit, quant à leur bonne route. Plus au sud, Rex Sullivan s’est lancé à la poursuite des trois aventuriers…

les-aventuriers-du-transvaal-t2-mysterieuse-cite-ophir-glenat-extraitL’aventure se poursuit pour Marleen et ses deux compères, qui tentent de retrouver l’or de la république du Transvaal et le père de la jeune femme. Mais les choses se compliquent, car sur leur route, il y a des zoulous hostiles et Rex Sullivan rancunier, qui a juré de faire payer à ceux qui l’ont estropié ! Le western original, prend plus l’aspect d’une aventure, avec des découvertes, des rencontres, des civilisations, des mystères, des dangers, des coups de feu, et des explosions, toujours grâce à Ortzy. Les personnages de la bande dessinée sont toujours attachants, avec chacun leurs caractères, offrant quelques belles conversations et des pensées intrigantes. Les grands espaces, les chevauchées, la magie zouloue et les mystères autour de l’or captivent toujours et ne trouvent pas les réponses dans ce tome. L’aventure est donc à suivre… Le dessin est plaisant, avec un trait vif et fin, des personnages expressifs et des paysages captivants, très travaillés.

La mystérieuse cité d’Ophir est le deuxième tome de la série pleine d’aventure, Les aventuriers du Transvaal, une bande dessinée dans laquelle se poursuit la chevauchée de Marleen, et ses deux compères, en quête de l’or de la république du Transvaal.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Une-Aventure-De-Mystere-Et-Boule-De-Gomme-delcourt

Une aventure de Mystère et Boule de Gomme

Une aventure de Mystère et Boule de Gomme est une bande dessinée originale, qui s’inspire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.