Les guerrières de Troy, tome 2, L’Or des profondeurs, aux éditions Soleil.

les-guerrieres-de-troy-t2-or-des-profondeurs-soleilParu le 23 octobre 2013, aux éditions Soleil, le second tome des guerrières de Troy, L’Or des profondeurs vient conclure ce diptyque fantastique et humanitaire, de Christophe Arleston pour le scénario et Melanÿn et Dany pour le dessin.

Emprisonnées à rouge-Palais, Raya, Lynche et Issan essayent de fuir, dans l’antre du fort, les se faufilent toutes les trois par les boyaux, petits tunnels, laissés par Myrgl, monstrueux homme-serpent. Ainsi elles se retrouvent dans la réserve personnelle de leur geôlier, une vaste salle remplie de plus de merveilles, bijoux, pierres précieuses et autres qu’elles n’auraient pu imaginer. Après cette découverte et s’être habillées un peu plus, les jeunes femmes sont toujours prises au piège, elles doivent sortir du fort, mais comment y parvenir, Issan semble connaitre l’endroit, aussi elles décident de sortir par la fontaine, mais Myrgl, endormi, bloque l’accès, veillant ainsi sur son trésor. Les filles n’ont pas le choix, elles doivent passer au-dessus de ce monstre, sans le réveiller, ni le toucher…

Le scénario de Christophe Arleston est oscille autour de plusieurs grands axes, aventure, fantastique, humanitaire, escroquerie, manipulation, humour, tromperie, drame familiale, conspiration… Les belles guerrières, aux formes généreuses, souhaitent venir en aide aux plus démunis, elles veulent aussi faire ouvrir les yeux de leurs amis et généreux donateurs sur l’imposture et les complots d’Yquem. Elles partent alors à la découverte d’un nouveau trésor connu de Lynch, ce qui la replonge dans l’histoire de son enfance… Ainsi la bandeles-guerrieres-de-troy-t2-or-des-profondeurs-soleil-extrait dessinée entremêle assez habillement tous ces récits, tristes, doux, drôles et surtout aventureux. Le dessin de Melanÿn et Dany est toujours, beaux, somptueux et bien évidemment, pour représenter ces guerrières, généreux.

Ce second tome des Guerrières est mieux mené que le premier, avec plus de surprises et de vraisemblances, un diptyque qui se termine bien, malgré Raya qui voulait aider les plus pauvres et n’y parviendra pas !

A propos celine.durindel

A lire aussi

mon-premier-livre-je-fete-noel-langue-au-chat

Mon premier livre – Deux nouveaux titres pour la collection

La collection Mon premier livre, des éditions Langue au chat, se complète avec deux nouveaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com