Accueil / Culture / Marie-Hélène Grinfeder : Les Jeux de l’art et de l’argent

Marie-Hélène Grinfeder : Les Jeux de l’art et de l’argent

Les éditions France Empire proposent un premier roman original et totalement amoral de Marie-Hélène Grinfeder : Les jeux de l’art et de l’argent.

les jeux de l'art et de l'argentL’histoire du livre :
« Je vends le vent, je vends le rêve. C’est ça, la valeur sûre. »Tess de Bellac, expert en art contemporain, mène une carrière exemplaire, évoluant dans un milieu qui ne l’est pas toujours.

Un trafic international de faux tableaux, dans lequel elle est impliquée à son insu, la pousse à la faute grave. D’abord désorientée, de rebondissements en ricochets, elle perd ses repères puis ses convictions sur fond de crise passagère du marché et chassé-croisé amoureux.

Son histoire est le reflet de l’art contemporain, de ses outrances, de ses falsifications et de sa folie magique.

Mon avis de lectrice :
Les Jeux de l’art et de l’argent de Marie-Hélène Grinfeder est avant tout un polar-plaisir qui ose montrer le monde violent, périlleux et fascinant du marché de l’art.L’univers du livre est très original, je peux dire qu’à chaque page, on y apprend quelque chose. C’est une description sans tabou des pratiques, des us et coutumes du marché de l’art, où évoluent des personnages vivant dans une sphère à part.

Construit comme une œuvre d’art captivante et excentrique, ce roman frappe par la surenchère d’action et la folie contagieuse de ses personnages. Protégée par la fiction, Marie-Hélène Grinfeder, auteur du livre de référence Les années Supports surfaces, s’en donne ici à cœur-joie pour décrire, comme cela n’a encore jamais été fait, les milieux de la vente aux enchères, de la spéculation en matière artistique et de la folie magique de l’art.

Reflet d’un monde clos régi par la démesure et ponctué par les crimes passionnels, Les jeux de l’art et de l’argent sont également le subtil témoignage voilé des frasques observées, dont certaines ont été vécues par l’auteur. Marie-Hélène Grinfeder raconte d’ailleurs un tas d’anecdotes véridiques dont elle a juste modifié les noms des protagonistes.

C’est un roman puissant, un polar haletant, qui nous permet de découvrir les coulisses d’un monde très fermé qui est celui de l’art contemporain. On ne s’ennuie pas une seconde et on referme le livre complètement abasourdi par ce qu’on y a appris. J’espère de tout coeur qu’il y aura une suite…

A propos alissash

A lire aussi

Firefly T1 : Survivrez vous à l’impossible ?! Ed.Komikku

Depuis le 3 Mai, le premier tome de « Firefly » est paru aux Éditions Komikku ! Amateurs ...

Lire les articles précédents :
Le Pape François , la première bio illustrée

Depuis son élection en mars 2013, tout le monde a déjà vu ou entendu parler ...

Nucléaire : Alerte sur le coût de production

La Cour des Comptes vient de rendre public, ce mardi 27 mai 2014, un rapport ...

l’Ex-Sandrine de Plus Belle La Vie sur TF1

C’est pour le plus grand plaisir des fans de Plus Belle La Vie (PBLV) que ...

Fermer