Accueil / Sport / Football / Ligue 1 / Lyon-Nancy (3-1) : L’OL s’économise avant le Réal

Ligue 1 / Lyon-Nancy (3-1) : L’OL s’économise avant le Réal

L’Olympique Lyonnais a assuré l’essentiel hier soir, en s’imposant plutôt facilement à Gerland face à la lanterne rouge nancéienne (3-1). Les hommes de Rémi Garde ont néanmoins vécu une deuxième mi-temps compliquée ; sans doute avaient-ils déjà la tête à Madrid, qu’ils affrontent ce mardi (20h45).


Le dicton « jamais deux sans trois » semble être la devise des Gones depuis le début de saison. En effet, après Bordeaux (3-1) et Marseille (2-0), l’Olympique Lyonnais s’est pris une troisième fois au jeu d’une mi-temps jouée pleinement, et d’une deuxième période gérée difficilement, face à Nancy hier soir.

L’enseignement principal, excepté les retours des blessés de longue date (Cris, Gourcuff et Ederson), l’absence de Lloris (pour une gastro-entérite, remplacé par Vercoutre au coup d’envoi) et la blessure de Clément Grenier à la cuisse (qui loupera le match contre le Réal Madrid), c’est que les Gones manquent pour l’instant de maîtrise et d’expérience pour se permettre de gérer une deuxième mi-temps. La première était pourtant de toute beauté, dominée par des lyonnais réalistes, poussés par leur capitaine Cris, titulaire et de retour dans le groupe.

Trois buts en huit minutes

Le match s’emballait après vingt premières minutes sans réelle action dangereuse. Aux 25 mètres, Michel Bastos (qui a récemment prolongé son contrat avec l’OL) frappait un coup franc qu’il enveloppait du pied gauche, et trompait Grégorini, le portier lorrain (1-0, 25′).

Le Brésilien était ensuite à l’origine du deuxième but lyonnais : il récupérait la balle dans l’axe et servait Briand sur l’aile droite, lequel centrait parfaitement pour la reprise pied gauche de Bafé Gomis (2-0, 27′). Le meilleur buteur lyonnais inscrivait son septième but en Ligue 1 et reprenait confiance, après un match compliqué contre Paris juste avant la trève (0-2) et des prestations mitigées avec l’Equipe de France.

Quatre minutes après, l’OL prenait le large grâce à Clément Grenier. Le jeune meneur de jeu, qui a lui aussi prolongé récemment avec l’OL (jusqu’en 2014), obtenait un penalty, accroché dans la surface de réparation par Lemaître. Michel Bastos, en pleine confiance, prenait la responsabilité de tirer le penalty et trompait de nouveau Grégorini (3-0, 32′). Les hommes de Jean Fernandez, inoffensifs, étaient totalement dépassés dans ce match, et plus que jamais lanternes rouges de Ligue 1.

Les retours de Gourcuff et d’Ederson, Vercoutre décisif

Grenier ressentait une contracture à la cuisse droite et devait céder sa place peu avant la mi-temps à Yoann Gourcuff, qui effectuait alors son grand retour, après une absence des terrains de près de cinq mois. L’ancien bordelais retrouvait des sensations au milieu d’un Gerland l’encourageant. Même chose pour Ederson, qui remplaçait Briand à 20 minutes de la fin et retrouvait l’adrénaline du niveau national. Les deux hommes ne faisaient néanmoins pas un retour très remarqué.

Car le véritable homme de cette seconde période, où l’OL se contentait de (mal) gérer, c’est Rémy Vercoutre. Remplaçant Lloris malade, le gardien de substitution prouvait qu’il avait sa place à Lyon. Comme contre Porto en match de préparation en juillet dernier, il réalisait une excellente deuxième mi-temps, s’interposant sur les tirs de Brison (61′), Niculae (82′) et détournant de belle manière un penalty d’André Luiz (85′). Il ne pouvait rien cependant sur le relâchement de son équipe et le lob parfait de Jo-Gook pour réduire le score (3-1, 88′).

Pas de panique cependant, les Gones, bien que maladroits, ne laissaient pas échapper une victoire qui leur tendait les bras, la onzième consécutive à domicile face aux Nancéiens. Avec trois nouveaux points, ils recollent au PSG en tête du championnat, lequel joue à Ajaccio en fin d’après-midi (17h).

Après une période de trêve internationale, des retours importants dans l’effectif et une économie d’énergie somme toute légitime, hier soir contre Nancy, nul doute que l’OL est fin prêt pour un premier round face au favori de son groupe de qualification pour la Ligue des Champions. En s’imposant tranquillement face au Bétis Séville (4-1) hier soir, le Réal deMourinho semble bien prêt lui aussi à en découdre. Voilà qui nous promet une rencontre pleine de surprises.

Mikhaël Defoly

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Christopher-Froome

Cyclisme : Christopher Froome- une mise en arrêt de travail à titre conservatoire

Réuni à Roissy ce 13 septembre, le Conseil d’Administration du MPCC a analysé avec recul ...

Lire les articles précédents :
Red bull racing-renault couronné champion des constructeurs en corée

Renault et Renault Sport F1 souhaitent féliciter Red Bull Racing pour avoir remporté le championnat ...

AVIS-Immobilier au départ de la Transat Jacques Vabre

Avec son bateau AVIS-Immobilier, Eric GALMARD accompagné de François SCHEECK sera sur la ligne de ...

Lancement officiel des montres et lunettes Kaporal

Ce vendredi 30 septembre se déroulait la soirée de lancement officiel des lunettes et montres ...

Fermer