Accueil / Culture / Littérature / BD / Les Maîtres Saintiers, tome 3, Bénie entre toutes les femmes, 1884

Les Maîtres Saintiers, tome 3, Bénie entre toutes les femmes, 1884

Bénie entre toutes les femmes, 1884, est le troisième tome de la série Les Maîtres Saintiers, saga familiale et destin d’une famille qui recherche la vérité autour du secret de la Vierge Marie. Une bande dessinée de LF Bollée et Serge Fino, parue aux éditions Glénat, en mars 2017.

les-maitres-saintiers-t3-benie-entre-toutes-femmes-glenatLa famille Rochebrune et les générations se succédèrent. Thomas et sa femme avaient cinq enfants, le dernier, David, né en 1865, partait pour Paris, à la fin du printemps 1884, pour une mission particulière,  pour la fonderie familiale. Un voyage qui allait transformer son destin à jamais… On lui demande de faire une cloche hors norme, la plus grande du monde, un projet qui fait partie d’une célébration franco-américaine. Devant le gigantesque moule, David ne s’attendait pas à un tel défi,  mais se sent prêt à le relever. Durant son séjour à Paris, le jeune homme est logé chez les Maurin, dont le maître de maison était un ami d’enfance de son père. Lucien Maurin, du même âge que David, appréciait ce nouvel invité, qui allait rapidement devenir un véritable ami et confident.

les-maitres-saintiers-t3-benie-entre-toutes-femmes-glenat-extraitAprès de nombreuses et prestigieuses rencontres, le jeune héros va également connaître le passé trouble de ses aïeuls, Étienne et François. Son oncle lui remet un carnet, celui d’Étienne Rochebrune, qui est venu un soir, auprès de lui pour le lui remettre en héritage. Persuadé d’être le dépositaire d’un secret concernant la mère de Jésus, Étienne Rochebrune a pris des notes dans son carnet qu’il a remis à son neveu, Baptiste. Celui-ci n’en fit rien, mais David partage ce secret avec son ami Lucien, qui semble bien intrigué. La bande dessinée présente le jeune héros, fondeur de cloches, héritier du savoir-faire des Rochebrune, qui va vivre quelques aventures à Paris, avant de suivre ré son ami Lucien, sur les traces de son ancêtre et de la vérité sur la mère du Christ. Le récit est plaisant à découvrir, assez fluide, ne s’investissant pas entièrement dans la poursuite de la vérité sur la Vierge Marie, mais suggérant également une histoire indirecte, présentant un héros curieux et plein de courage… Le dessin est efficace, assez simple, avec des personnages expressifs.

Bénie entre toutes les femmes, 1884, invite à découvrir la suite de la destinée des Rochebrune, maîtres saintiers. La bande dessinée révèle un nouveau héros qui découvre la vérité sur les aïeuls, ainsi qu’un mystérieux carnet, qui révèle les découvertes d’Étienne Rochebrune.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Je suis en CP – Apprendre à vivre ensemble

La série Je suis en CP se complète avec cet ouvrage hors-collection, Apprendre à vivre ...

Lire les articles précédents :
Annie LEIBOVITZ expose ses clichés à Arles

Annie Leibovitz est une Américaine native de Waterbury (Connecticut). A 67 ans elle est spécialisée ...

Soutenons le Toursky à Marseille pour sa nouvelle saison

Dans le superbe cadre de la terrasse de l'Espace Léo Ferré à Marseille, toute l'équipe ...

Trois contes à découvrir dans Les classiques du Père Castor

Joli corbeau, Le jamais-content et Pinocchio sont trois contes à découvrir dans la collection Les ...

Fermer