Melvile tome 3 : L’histoire de Ruth Jacob – Éditions Le Lombard

Melvile est une ville imaginaire entièrement créée par Romain Renard, où s’articule la vie de plusieurs habitants. A chaque tome, l’histoire d’un des habitants de cette terre, à la fois électrique et nébuleuse, pleine de mystères et de secrets bien gardés, nous est contée.

Lorsque Paul Rivest apprend le décès de sa grand-mère, il lui faut retourner sur des terres qu’il avait fui pendant vingt-cinq années. Car, bientôt, la maison où il passait la majeure partie de ses vacances va être engloutie sous les flots. Une entreprise qui construit le barrage à venir, à décidé de racheter, une à une, les maisons avant que la ville soit complètement noyée.

Mais, au moment de la signature de l’acte, Paul apprend qu’il n’est pas le seul à avoir des secrets. Melvile et ses habitants n’oublient rien, et vous rappelle toujours un passé qu’on préférerait oublier !

Un one shot troublant à découvrir depuis le 28 Janvier 22 aux Éditions Le Lombard, qui clôture cette trilogie mélancolique.

melvile_cover.jpg
Melvile, l’histoire de Ruth Jacob © Le Lombard
  • Le décor :

Une route, la pluie …

Paul, en retournant dans cette ville qu’il avait fui pendant des années, se remémore une à une, les étapes de la révélation : son père anxieux, sa mère fumant cigarettes sur cigarettes … Il s’en veut. L’homme aurait préféré que cela n’arrive pas mais, c’est comme ça. Il était jeune, insouciant. Paul ne savait pas.

A présent, il est trop tard. Il doit régler la vente de la maison de sa grand-mère, où il passait ses « étés ». Et c’est avec beaucoup de nostalgie qu’il raconte ses années passées. Il se remémore l’été de sa quatorzième année : juillet 1987. L’année du grand incendie. L’année de son grand amour.

Mais, déjà, il faut remettre les pieds sur terre. Le notaire de famille est là pour signer l’acte de vente de la maison, mais aussi, d’une autre propriété dont Paul et sa famille n’avait aucune connaissance : Les scieries Tréjean !

Que diable les Tréjean avait à faire avec sa famille ? Et qui plus est, pourquoi la société nationale d’énergie en offre une somme incroyable ? Paul est sous le choc. Ni lui, ni le notaire n’a d’explications.

C’est en cherchant un endroit où dormir pour deux nuits, que toutes les réponses à ses questions vont tomber une à une, comme la lame d’une guillotine sur sa vie, le passé, et briser en milles morceaux des secrets bien enfouis.

melvile_planches.jpg
L’histoire de Ruth Jacob – Melvile T3 © Le Lombard
  • Le point sur la BD :

Romain Renard dresse le portrait pittoresque et tragique de sa ville, Melvile et de ses habitants. Avec l’histoire de Ruth Jacob, on comprend que tout repose sur le passé. La construction de la ville, les traditions. Mais aussi l’égoïsme et les rancœurs de chacune des familles de la ville. Que chaque destin est tracé depuis la nuit des temps, et se retrouve là où il doit se trouver inévitablement. L’ambiance alterne toujours entre fantastique, avec les ombres du passé et dure réalité. Les graphismes envoûtants, réalistes, teintés d’une mélancolie à vous couper le souffle. En parallèle, l’auteur propose une playlist pour accompagner la lecture, et continuer à investir tous vos sens.

Ce nouveau tome, aux Éditions Le Lombard, signe l’étendu du génie de l’auteur, qui, au fil des trois tomes nous captive et distille toute sa tragédie, à travers les événements vécus par chacun de ses personnages.

melvile_extrait.jpg
Melvile, l’histoire de Ruth Jacob © Le Lombard
  • La conclusion :

La trilogie de Melvile aux Éditions Le Lombard, se clôture avec l’histoire de Ruth Jacob. Une série troublante de réalisme, où chaque tome est poignant, chacune des histoires puissantes grâce à l’alternance, passé/présent où se dévoile peu à peu l’inévitable. Romain Renard nous aura entrainé dans un tourbillon d’émotions et d’amour grâce à ses personnages et ses histoires troublantes, hypnotiques, qui pourraient être vraisemblables.

Un monument de l’univers BD !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Festival de Cannes J7 : Park Chan-Wook et David Cronenberg en compétition

Septième jour du festival avec le retour en compétition de deux réalisateurs très appréciés des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com