Accueil / Culture / Littérature / BD / MILLENIUM de Runberg et Homs d’après Stieg Larsson

MILLENIUM de Runberg et Homs d’après Stieg Larsson

C’est un sacré challenge que d’adapter le roman de Stieg Larsson en bande dessinée car en plus du problème de la transposition d’une œuvre littéraire en cases et en bulles, il s’agit ici d’offrir aux lecteurs une nouvelle mise en images là où la télé et le cinéma ont déjà fait le travail de mettre du visuel sur les mots de l’auteur suédois. Il est peu probable que les auteurs ne se soient pas posés la question de la réception de leur œuvre : impossible de lire cet ouvrage vierge, on imagine que peu nombreux seront les lecteurs qui liront cette BD sans déjà connaître l’intrigue et les personnages ou leurs équivalents audiovisuels. Runberg et Homs choisissent d’ailleurs d’être fidèles au livre et on est donc en terrain connu.

MILLENIUM larsson homs runbergChaque tome du roman sera découpé en deux tomes dans un format 64 pages pour cette adaptation dessinée (ce qui peut paraître comme un choix curieux à l’heure où le format roman graphique se popularise), c’est donc ici la première partie de Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes qui est traitée. Une longue partie introductive qui traite en parallèle deux intrigues qui partent au début du même point et finiront par se rejoindre : d’un côté, l’enquête menée par le journaliste Mikael Blomkvist sur une mystérieuse disparition et de l’autre les aventures de la hackeuse gothique Lisbeth Salander. On remarquera que le tome se termine avant que les deux personnages se rencontrent. De fait, on peut dire que l’une des qualités de cette adaptation est d’arriver à conférer un rythme soutenu et une certaine fluidité à ce récit qui pourtant n’a de cesse de passer d’une intrigue à l’autre, ce qui pourrait être fastidieux.

Reste quand même un thriller assez lent, plutôt bavard et qui prend du temps pour installer ses personnages. De fait, le suspense est un peu artificiellement entretenu par des planches montrant les agissements d’un mystérieux meurtrier sadique sans pour autant que ce soit central dans l’intrigue. De même, l’ambiance reste assez classique pour une BD policiére franco-belge, l’atmosphère urbaine est rendue avec un certain réalisme mais on reste un peu à la surface malgré tout. Le plus étonnant, c’est de voir à quel point le personnage de Lisbeth nous laisse sur notre faim : étrangement en retrait par rapport à un Blomqvist pourtant assez lisse alors qu’elle est au centre des épisodes les plus intenses du récit, elle apparaît comme un personnage qui peine à émouvoir et à dynamiter le déroulement classique du thriller. Elle symbolise peut-être le défaut de ce livre : ça file vite, ça file droit mais ça manque d’aspérité et fatalement d’inattendu. 

MILLENIUM – Tome 1 aux éditions Dupuis – disponible depuis le 22 Mars 2013

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Arles, la 8ème édition « Octobre-Numérique » montre le ON !

Une 8ème édition « Octobre-Numérique » sous le signe du « On », pour allumer les machines et les ...

Lire les articles précédents :
Après le Gangnam Style, Psy présente Gentle-Man

Le sud coréen Psy connu pour sa chorégraphie du Gangnam Style qui a dépassé les ...

Samir Ait Said en or et Danny Pinheiro Rodrigues en bronze Championnats d’Europe 2013

Aujourd’hui, avait lieu la finale aux anneaux pour les deux français Samir Aït Said (Antibes ...

Le mariage de Norina et d'Ernesto en présence du docteur Malatesta-Don Pasquale de Donizetti par Stéphane Roche-Théâtre du Capitole (saison 2012-2013)-Toulouse, France-Avril 2013-Christophe Carugati
Don Pasquale: Une oeuvre contemporaine à la subtile simplicité

L’opéra est et doit être la rencontre du théâtre et de la musique dans toute ...

Fermer