Accueil / En Région / MONTE-CARLO ROLEX MASTERS : Djokovic, démarrage en trombe

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS : Djokovic, démarrage en trombe

Monte-Carlo Rolex Masters 2014La journée de mardi marquait notamment l’entrée en lice du tenant du titre du Monte-Carlo Rolex Masters, Novak Djokovic. Le numéro deux mondial a bien entamé la défense de sa couronne monégasque en éliminant Albert Montanes sur le score sans appel de 6-1,6-0. Le Serbe, décidé à se donner toutes les chances de décrocher un deuxième titre dans sa ville de résidence, est content d’un retour sur terre aussi aisé, surtout face à un spécialiste de l’ocre, et s’est dit soulagé d’avoir retrouvé aussi vite ses sensations sur cette surface.

Pour le reste, la journée fut passablement « tricolore ». Avec, pour commencer, la jolie performance de Michael Llodra, issu des qualifications pour lesquelles il avait reçu une invitation des organisateurs, s’est offert son ticket pour le deuxième tour en dominant le Polonais Jerzy Janowicz (N°16) en à peine plus d’une heure (6-4, 6-2). La tâche fut un peu moins aisée pour Jo-Wilfried Tsonga face à Philip Kohlschreiber. Le Monceau a remporté facilement la première manche avant de laisser filer la deuxième en raison d’un passage à vide. Il s’est finalement imposé en trois manches et espère retrouver de l’énergie d’ici jeudi pour son match suivant. La journée fut favorable aussi à Julien Benneteau qui s’est défait de Jürgen Melzer en trois sets. Benneteau était d’autant plus satisfait qu’une semaine après le week-end de Coupe Davis, il n’avait pas eu le temps de vraiment bien se préparer à la terre battue. Jérémy Chardy, en revanche, n’a pas créé la surprise face à David Ferrer (N°6) et s’est incliné en deux sets. Gilles Simon n’aura lui aussi pas passé le cap du premier tour, battu en trois sets par Teymuraz Gabashvili.

Tsonga au Monte-Carlo Rolex Masters
Tsonga au Monte-Carlo Rolex Masters

Gael Montfils
Gael Montfils

Dans la matinée, on apprenait le forfait de Fernando Verdasco. Depuis sa finale de Houston, l’Espagnol souffre d’une douleur à l’adducteur de la jambe droite. « Le médecin et le physio m’ont conseillé de me reposer pour éviter d’aggraver la blessure et de devoir m’arrêter plusieurs semaines. » Ce forfait  a permis à Marinko Matosevic de prendre sa place dans le grand tableau. Mais ce dernier s’est logiquement incliné face à Marin Cilic qui affrontera mercredi le vainqueur de l’Open d’Australie, Stanislas Wawrinka.

Demain Mercredi, le programme sera chargé sur le central avec l’entrée en lice de l’octuple vainqueur du Monte-Carlo Rolex Masters, Rafael Nadal (N°1). Celle aussi de Roger Federer (N°4), de retour sur le Rocher pour la première fois depuis 2011 et de Stanislas Wawrinka (N°3).

Les jours se suivent et se ressemblent au Monte-Carlo Country Club. De beaux matches, un grand soleil. Un ciel bleu azur. Ce mardi, pour la première fois, tous les billets mis en vente à la réservation avaient trouvé preneurs, à la fois sur le Central et sur le Court des Princes. Soit 12 500 places. Et il en est de même pour tous les autres jours de la semaine, jusqu’à la finale dimanche. Néanmoins, pour les fans de tennis,  retardataires, il est encore possible d’assister à la 108e édition du tournoi. Chaque matin, un lot de billets pour la journée est en effet mis en vente aux guichets à partir de 8h30. Uniquement pour le jour même.

Ils ont dit :

 

Novak Djokovic : « Pour mon premier match sur terre battue, c’était parfait. Je n’ai perdu qu’un seul jeu. Je n’ai pas l’impression qu’il y ait eu beaucoup de failles dans mon jeu. J’avais en face de moi un spécialiste de la terre battue mais qui n’a pas joué à son meilleur niveau, loin de là. Il a commis de nombreuses fautes directes alors que moi de mon côté j’ai essayé de ne pas le laisser trouver son rythme, de varier les angles et de monter au filet, d’être agressif. »

Jo-Wilfried Tsonga : « J’ai tellement d’envie, parfois un peu trop. Il faut que j’apprenne à me calmer. J’ai eu un petit coup de moins bien. Mes jambes étaient dures. Je ne me sentais pas bien. »

Michaël Llodra : « Avec mon frère, qui m’aide depuis le tournoi de Marseille, nous avons beaucoup travaillé le foncier et aujourd’hui, je sens que ça porte ses fruits.  J’ai oublié de m’inscrire à Miami donc j’ai eu une longue période entre Marseille et Monte-Carlo sans jouer de simples. Du coup, j’ai pu jouer ces matches ici sans problème. Je sais que si je jouais toutes les semaines ce serait dur. »

Julien Benneteau : « Gagner un match en trois sets en trois heures, c’est le meilleur entraînement. Surtout avec la victoire au but. »

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Arles, le Curateur Walead Beshty investit les forges à la Fondation Luma

Walead Beshty et un plasticien et théoricien de l’art, il investit « les forges » à la ...

Lire les articles précédents :
Parcours d’art contemporain 2014 au Domaine de Chaumont-sur-Loire

Le Domaine de Chaumont-sur-Loire présente l'édition 2014 de son parcours d’art contemporain, invitant un nouvel artiste en ...

Galaxy Foot : Les dérives du football …

Maillot, short, protège-tibia ou autres chaussures à crampons ne seront nécessaires si vous vous rendez ...

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS : Le lundi au soleil

Côté courts, la deuxième journée  du Monte-Carlo Rolex Masters a été le théâtre de quelques ...

Fermer