Accueil / Culture / Nuit Blanche 2014 à Paris

Nuit Blanche 2014 à Paris

Mademoiselle Maurice, halle Freyssinet, Nuit Blanche 2014. Photo Marika Prévosto
Mademoiselle Maurice, halle Freyssinet, Nuit Blanche 2014. Photo Marika Prévosto

Malgré les premiers frimas de l’automne, la Nuit Blanche du 4 octobre a cependant, à travers la multiplicité de ses propositions, guidé avec son fil bleu dans les quartiers choisis plus de 2 millions de visiteurs, soit le double de l’année précédente.

Le parcours « Open musée street art contemporain ». Il a certainement fallu beaucoup d’endurance à ceux qui ont voulu tout découvrir, dans le cadre de six propositions très différentes, car il fallait compter au minimum deux heures et demie par exemple pour effectuer la totalité du parcours Open musée street art contemporain dans le 13ème arrondissement, de la gare d’Austerlitz à l’ancienne gare Masséna. D’autant que la queue pour arriver à mi-parcours à la halle Freyssinet, victime de son succès, a demandé pour certains une heure de patience. Comme son nom l’indique, la majorité des œuvres de ce parcours sont dédiées au street-art contemporain. Après la découverte de la programmation vidéo en gare d’Austerlitz puis aux Docks celle de l’installation monumentale intérieure de planches de bois choatique mais contrôlée réalisée par Sambre autour de l’escalier menant à la coursive, presque tout le reste du parcours était à ciel ouvert. Sur le chemin de la halle Freyssinet, plusieurs sculptures très réalistes de Mark Jenkins ponctuaient le boulevard Vincent Auriol puis la rue du Chevaleret, où l’on pouvait également découvrir des œuvres murales de Boa Mistura, Jan Vorman, L’Atlas, Borondo, YZ, SpY ou Tristan Eaton. Deux installations monumentales étaient proposées par Cédric Bernadotte dans cette même rue et par Thomas Canto devant le tunnel de la rue Watt.

Le parcours de la halle Freyssinet proposait des muraux réalisés dans le cadre d’une carte blanche offerte au célèbre Jef Aérosol, figure historique du Street art en France. Il a retenu dix artistes pour investir le même nombre d’alcôves extérieures de la halle. Autant de variations venant illustrer la diversité des écritures graphiques, des années 1980 à nos jours. La halle Freyssinet elle-même, chef d’oeuvre de l’architecture ferroviaires des années 1920, qui doit ensuite se transformer en un immense « incubateur », a été pour la nuit subtilement transformée par l’installation géométrique abstraite d’Esther Stocker, composée de lignes noires tantôt rectilignes, tantôt brisées venant perturber la vision du spectateur et sa perception de l’espace.

Swoon, Down & Gemma, mural, ancienne gare Masséna, Nuit Blanche à Paris 2014. Photo Marika Prévosto
Swoon, Down & Gemma, mural, ancienne gare Masséna, Nuit Blanche à Paris 2014. Photo Marika Prévosto

Enfin, les façades de l’ancienne gare Masséna ont été confiées au travail mural de l’artiste d’envergure internationale Swoon. Après une exposition à la galerie LG à Paris fin 2013 puis une première exposition personnelle au Brooklyn Museum de New York sous la forme d’une installation monumentale créée sur place, Swoon réinvestit Paris avec ses fameux papiers découpés. Elle propose une vision engagée et humaniste du monde qui l’entoure à travers le portrait des gens qu’elle rencontre et des villes qu’elle visite au cours de ses voyages. Depuis plus de 10 ans, elle recouvre les rues de New York et du monde avec les affiches caractéristiques de son travail – gravure sur lynoléum puis impression sur fibre plastique ou papier recyclé. Souvent retrouvés en un magnifique état de décomposition, ses collages s’intègrent à la rue de sorte à créer une sorte d’oeuvre publique temporaire. Ses visages d’une humanité tendre et fragile sont destinés à demeurer inscrits provisoirement sur les façades après la Nuit Blanche.

A propos Agence

A lire aussi

Eden Tome 1 : un classique d’anticipation !

Eden, le premier tome d’une nouvelle série d’anticipation à découvrir depuis le 12 septembre aux ...

Lire les articles précédents :
La Mythologie racontée par Les petits mythos.

Paru fin août 2014, aux éditions Bamboo, La Mythologie racontée par Les petits mythos est ...

La Volvo XC 90 élue «Voiture la plus connectée de l’année»

Le 3 octobre, au cours des journées presse du Mondial de l’Automobile 2014, 01NET.COM a ...

Automobile : les seniors préfèrent acheter français

52% des possesseurs de voitures achetées neuves sont des français de plus de 50 ans. ...

Fermer