Accueil / Culture / Littérature / BD / Olympus Mons, tome 6, Einstein

Olympus Mons, tome 6, Einstein

Einstein est le sixième et dernier tome de la série de science-fiction Olympus Mons, de Christophe Bec et Stefano Raffaele. Une bande dessinée parue en septembre 2019, aux éditions Soleil, qui offre une conclusion à cette saga haletante, inspirée de faits réels, la découverte des anomalies de la mer Baltique.

olympus-mons-t6-einstein-soleilAutour d’une table, où est allongé un corps, des silhouettes regardent un étrange phénomène se produire. Des androïdes observent un alien sur le point de mourir. Partout dans la structure, d’autres aliens implosent de la même manière. Au dehors, c’est le chaos, la cité est à feu et à sang. Dans les airs, des vaisseaux combattent, au sol, des extraterrestres fusillent, massacrent, tuent, anéantissent. Dans le sous-marin USS Obama, dans la mer de Barents, à 714 mètres de profondeur, un homme assure qu’ils sont largement au-dessus des capacités de résistance de l’appareil. Un autre officier dit alors qu’il semble que les ingénieurs et les techniciens aient sous-estimé le Master Chief Petty ! Ils font une analyse de la situation et constatent qu’un appareil sous-marin a un comportement des plus inhabituels. Le commandant décide de prendre la fuite…

olympus-mons-t6-einstein-soleil-extraitLa bande dessinée joue toujours sur plusieurs plans, différentes époques et lieux, avec divers personnages. Mais tout s’imbrique parfaitement, petit à petit, avec une certitude pour l’humanité, il ne reste que quatre heures avant l’anéantissement de la Terre. Sur Mars, Elena échappe à une attaque de drones, avec l’aide de l’androïde Einstein. Ils parviennent à pénétrer dans le vaisseau crashé sur Olympus Mons, pour tenter d’arrêter le compte à rebours d’autodestruction de l’anomalie qui se trouve en mer de Barents et menace l’humanité. Pendant ce temps le médium Aaron cherche toujours des réponses à ses questions et à ses visions d’apocalypse, alors que les nations de la Terre essaient de se rapprocher, pour lutter contre un ennemi commun. Le récit est toujours aussi captivant, avec cette pression supplémentaire et ce compte à rebours qui ne cesse de rappeler l’ordre des choses. La bande dessinée est bien découpée et haletante, avec des personnages attachants et un suspense prenant. Le dessin est toujours efficace, avec un travail sur le découpage, un trait fluide et de beaux paysages martiens à découvrir.

Einstein est le sixième et dernier tome de la série Olympus Mons, une saga de science-fiction qui s’inspire des véritables anomalies en mer Baltique, pour proposer cette histoire d’anticipation haletante, préoccupante et bien ficelée.

A propos celine.durindel

A lire aussi

galaxies-coeur-systemes-stellaires-glenat-livre

Galaxies – Au cœur de systèmes stellaires

Galaxie est un bel ouvrage, de Govert Schilling, journaliste scientifique de renommée internationale, qui a ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Premier festival CinéRoman à Nice du 23 au 26 octobre

Alors que 2019 marque le centième anniversaire des mythiques studios de la Victorine, du 23 ...

le-camion-de-pompiers-usborne
Avec mon doigt… Le camion de pompiers

Le camion de pompiers vient compléter la collection des éditions Usborne, Avec mon doigt… Un ...

Tout est déjà en toi, le roman de l’éveil à la spiritualité

Tout est déjà en toi, signé Florence Lehuen et Élise Pourkier, est paru en octobre ...

Fermer