Accueil / Culture / Littérature / BD / Orcs & Gobelins, le premier tome, Turuk

Orcs & Gobelins, le premier tome, Turuk

Après Elfes et Nains, voici la nouvelle saga fantastique des éditions Soleil, qui s’inscrit dans le même univers, Orcs & Gobelins. Le premier tome, Turuk, paru en octobre 2017, présente une bande dessinée dans laquelle le héros est un semi-orc qui se réveille sonné, blessé et amnésique…

orcs-et-gobelins-t1-turuk-soleilA mesure qu’il reprenait conscience, une douleur enflammait son crâne. Il avait le nez défoncé, il dégustait à chaque fois qu’il respirait. Son réveil est semblable à une foutue renaissance, et comme un lardon qui naît, il a crié sans pouvoir s’arrêter. Dans une explosion de souffrance, il ouvrit les yeux pour se rendre compte que son œil droit n’y voyait plus grand-chose. L’orc a toujours su qu’il avait une belle gueule, mais là, il avait peur pour son museau cassé, comme une vilaine impression. Il tentait de creuser dans les tréfonds de ses souvenirs, mais il n’arrivait pas à se rappeler ce qu’il foutait là ! La personne qui l’avait rudoyé, avait dû cogner très fort, car le semi-orc ne se souvenait que de son nom, Turuk et de l’ensemble de sa vie. Mais il manquait, malgré tout, des réponses à deux questions : Qui lui avait pété le nez ? Qu’est-ce qu’il fichait-là ?

orcs-et-gobelins-t1-turuk-soleil-extraitLa nouvelle saga s’annonce bien, le personnage et l’histoire sont intéressants, ils offrent un point de vue, sur ce monde, différent, plus meurtri et féroce, mais plaisant, il éveille la part sombre en nous tous, car on finit par s’attacher, plus ou moins à ce héros, ce semi-orc. Turuk est le narrateur de son histoire, il se réveille sonné et blessé dans un lieu qu’il ne reconnaît pas. Il est plutôt vantard, n’aime que lui, beau parleur, il sait aussi très bien mentir. La bande dessinée offre son lot de rebondissements, avec différentes rencontres, malgré l’espace assez clos, et les flashbacks qui dévoilent le passé de Turuk. Le semi-orc arrive à se remémorer certains faits qui l’on amené jusque dans cette cité étrangement silencieuse. La fin est très surprenante, libre à chacun de passer et d’imaginer ce qu’il veut, pouvant laisser certain en déroute. Le dessin rejoint l’univers que nous connaissons tous, le trait est fin et dynamique, très travaillé, pour offrir de superbes planches.

La nouvelle saga, Orcs & Gobelins commence plutôt bien et offre un premier tome percutant, avec une intrigue intéressante et bien écrite, très efficace. Turuk, héros de la bande dessinée, est un semi-orc qui tente de retrouver la mémoire et de se sortir d’un très mauvais pas…

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Hellboy, tome 16, Le cirque de minuit

Hellboy, héros de Mike Mignola est à retrouver dans un nouveau comics, une seizième tome ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
les-vice-versa-alhambra
Les Vice Versa – Humour Cartoon à Paris et en tournée

Les Vice Versa - Duo complètement barré à l'humour cartoon délirant, mélange de Tex Avery ...

Nomi-Nomi Dans ma ville

Nomi-Nomi Dans ma ville est un album avec un CD audio, paru aux éditions Nathan, ...

peau-neuve-lili-cros-thierry-chazelle
Peau Neuve – Lili Cros et Thierry Chazelle à Paris et en tournée

Peau Neuve - Nouveau spectacle de Lili Cros et Thierry Chazelle. Une mise en scène ...

Fermer