Accueil / Culture / Littérature / BD / Ravina the witch ? une fable moderne de Junko Mizuno.

Ravina the witch ? une fable moderne de Junko Mizuno.

ravina-the-witch-soleilC’est le 24 septembre 2014, qu’est paru aux éditions Soleil, dans la collection Venusdea qui regroupe des artistes de la nouvelle génération avec des esprits créatifs et ouverts, en quête de curiosités artistiques, la fable de Junko Mizuno, Ravina the witch ?.

C’est sur la côte d’un pays d’Europe que débute cette fable, dans une énorme décharge d’ordures que vivait une jeune fille appelée Ravina. Elle ne connaissait rien de son passé, elle avait toujours grandi dans cette décharge, élevée par les corbeaux, ses seuls amis. Elle n’avait jamais rencontré ses semblables, les hommes, elle ne voyait que les camions poubelles, au loin, qui ne faisaient que des allers et retours. Elle avait tout, de quoi manger, légumes, fruits, viandes, et même quelques friandises parfois, elle avait également de quoi s’amuser, des jouets, parfois même pas abîmés, no cassés, ils étaient juste démodés, donc jetés ! Un jour, alors que Ravina prenait un bain de soleil, une silhouette s’approcha, une vieille femme apparue devant la jeune fille, elle était souffrante, meurtrie, des aiguilles partout sur le corps… Ravina ayant pitié, enleva avec soin toutes les aiguilles et lui apporta de l’eau. Pour remercier Ravina de sa gentillesse, la vieille femme lui avoua qu’elle avait été torturée car elle était une sorcière, avant de mourir, elle donna à Ravina sa magnifique baguette magique, qu’elle avait caché dans ses cheveux, et lui récita les paroles magiques pour faire de la magie… Mais Ravina ne compris rien à de ce que la vieille femme venait de lui dire, elle n’avait jamais parlé à un être humain, elle ne savait que parler aux corbeaux !

Vravina-the-witch-soleil-extraitoici un conte contemporain, qui présente la vie d’une fille que l’on croit pauvre, à vivre seule dans une décharge d’ordures, entourés de corbeaux, ses seuls amis. Mais lorsque la jeune femme est expulsée de la décharge, parce que les êtres humains ont décidé de tout raser, Ravina va se retrouver au contact des hommes et de leurs extravagances, leurs vies, habitudes, méfiances, jugements… Ainsi elle va rencontrer différentes personnes et découvrir le monde des hommes, qui n’est pas forcément le meilleur de l’être humain. Un monde fantastique, féminin, étrange, avec plein de fantaisie, un monde doux et dur à la fois, où la petite Ravina va devoir vivre et survivre… Le dessin, manga contemporain, est rond, sombre, pourtant joyeux et embellie, avec des touches de dorés qui viennent apporter de la lumière dans des scènes funestes, tristes.

Ce conte contemporain, Ravina the witch ?, est un ouvrage somptueux, de très belles illustrations, un récit doux et terrible, qui laisse entrevoir une part de vérité sur l’être humain, entre magie, mésaventure, différence, alcool, peur de l’inconnu…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Eden Tome 1 : un classique d’anticipation !

Eden, le premier tome d’une nouvelle série d’anticipation à découvrir depuis le 12 septembre aux ...

Lire les articles précédents :
Pack GT Line sur Clio berline

Renault ouvre les commandes d’un Pack GT Line sur Clio berline, dans l’esprit de celui ...

Jean Jules Joseph, un soldat créole

Diffusé prochainement sur France O, "Jean Jules Joseph, un soldat créole", est un documentaire de 52 ...

Jazz en Seine du 10 au 25 octobre

Du 10 au 25 octobre, Paris se met à l'heure du Jazz à l'occasion du ...

Fermer