Accueil / Culture / Littérature / BD / Rayons pour Sidar, le premier tome, Lorrain.

Rayons pour Sidar, le premier tome, Lorrain.

rayons-pour-sidar-t1-lorrain-ankamaParu le 23 mai 2014, aux éditions Ankama, dans la collection des Univers de Stefan Wul, Rayons pour Sidar, est une bande dessinée, dont l’histoire de science-fiction, est reprise par Valérie Mangin et le dessin par Emmanuel Civiello pour un premier tome, d’une série de deux.

Sur la planète Sidar, Lorrain, terrien, est accompagné par un indigène sidarien, Xaog, pour traverser une partie de la planète afin de retrouver Lionel, le double robotique de Lorrain. Mais la planète est plutôt hostile et les deux aventuriers affrontent plusieurs dangers, des pics dangereux, un méchant bountog, traverser un orage, mais Lorrain ne connaît pas les risques qui l’entoure, contrairement à son guide, Xaog. En effet, le jeune homme se retrouve avec un pied coincé dans les cailloux, se fait piquer par un magnifique papillon mortel et a risqué de tomber du haut d’une branche… Après cette première partie de leur aventure, les deux personnages arrivent dans le village de Xaog, Thig Mohi, où une foule d’indigènes sidariens les accueillent plutôt brusquement… C’est à cet endroit que Lorrain doit s’entretenir avec le Résident, un homme âgé, un administrateur envoyé par la Terre…

Le récit repris par Valérie Mangin est posé, l’action et les évènements se déroulent tranquillement pour une lecture aisée. La découverte de cette planète et de ces habitants, plus ou moins dangereux et cruels, est un attrait important cette bande dessinée. Le mystère plane longtemps quant aux rayons-pour-sidar-t1-lorrain-ankama-extraitretrouvailles avec Lionel, mais un autre subsiste encore plus pour ce robot, pourquoi est-il si important et en quoi peut-il sauver Sidar des Xressiens ? Un univers fascinant qui se dévoile très peu au lecteur, quant au dessin d’Emmanuel Civiello, il est surprenant, intéressant, captivant et charmant, un trait fluide dynamique, pour un bestiaire et une flore agréable et séduisant.

Rayons pour Sidar est une bande dessinée plus intéressante pour le vestiaire et l’attrait visuel, que pour le récit qui n’explique pas grand-chose dans ce premier tome, le lecteur ne sait pas trop où mène cette histoire et qui doit sauver la planète, le second et dernier tome devrait faire la lumière sur tout cela.

A propos celine.durindel

A lire aussi

L’Almanach de la sorcière : le grimoire secret des sorcières pour tous les jours de l’année

N’est pas sorcière qui veut ! Préparez vous à entrer dans le monde secret des ...

Lire les articles précédents :
Moi, empereur du Sahara, Jean-Jacques Bedu

 Paru chez Albin Michel, ce livre d'aventures truculent et pas comme les autres : Moi, empereur du ...

Daniel Buren au MAMO inauguré par le Maire de Marseille

Du beau monde hier soir à l'inauguration de la nouvelle installation du MAMO sur le ...

Nico Rosberg vainqueur du Gand Prix d’Autriche de Formule 1

Nouveau doublé de Mercédès pour le huitième grand prix de Formule 1 en Autriche. C’est ...

Fermer