a list of creative writing prompts write my extended essay for me award for creative writing creative writing course brighton university how does a business plan help a company to succeed cambridge creative writing summer programs

Rencontre avec Jean-Hugues Anglade

Jean-Hugues Anglade était à Monte-Carlo lors du dernier festival de la télévision, aux côtés de l’acteur Joseph Malerba, pour parler de la dernière saison de Braquo, diffusée sur Canal plus.

Jean-Hugues Anglade dans Braquo

L’acteur est revenu sur la fin de cette quatrième saison annoncée comme la dernière. Au début, il n’était pas satisfait par la fin qu’on lui proposait. Il en a donc « soufflé » une autre aux scénaristes, « plus digne et plus singulière », susceptible de laisser une porte ouverte.  Pour Jean-Hugues Anglade, cette saison a été la plus difficile. Caplan apparaît de plus en plus vulnérable,  en proie à un mal-être, au point de déposer les armes. Bien après le tournage, il est encore difficile de se détacher d’un tel personnage, qui requiert « un engagement humain, personnel » comme le reconnaît le comédien. La série nécessitait « une prise de risque ». Olivier Marchal, le créateur de la série, lui avait demandé de se projeter dans l’image tourmentée du personnage de Caplan.  Certes Jean-Hugues Anglade avait déjà tourné dans des films violents, mais « la violence à son extrême ne l’intéresse pas ». « La capacité à se battre et à relever un défi » est bien plus stimulante à ses yeux.

La série est terminée mais au cinéma, Jean-Hugues Anglade aura une actualité bien chargée en 2018. En octobre, il va commencer le tournage du dernier film de Jean-François Richet, Vidocq, avec Vincent Cassel dans le rôle-titre. Il sera aussi à l’affiche dans le très attendu premier film de Gilles Lellouche, Le grand bain, entouré d’une pléiade d’acteurs : Benoît Poelvoorde, Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Philipe Katerine, Virginie Efira, Leila Bekhti, Marina Fois… Ce film choral raconte l’histoire d’une bande de copains  en pleine crise existentielle qui décide de participer au championnat du monde de natation synchronisée masculine. Une idée originale pour une belle comédie en perspective. Avant le tournage, qui a duré seize semaines, Jean-Hugues Anglade et les autres comédiens ont dû s’entraîner pendant de nombreuses heures à l’Institut national du sport pour préparer leurs rôles.

Rendez-vous courant 2018 pour la sortie de Le Grand Bain de Gilles Lellouche.

A propos laurence ray

A lire aussi

En mode souci de Philippe Fertray

Souriez, en mode souci

On ne va pas se mentir, la parenthèse estivale nous a changé les idées, mais …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com