Accueil / Culture / Littérature / BD / Rex et le chien : Waf, Waf, Waf et plus si affinités, une BD de Nicolas Poupon

Rex et le chien : Waf, Waf, Waf et plus si affinités, une BD de Nicolas Poupon

Nicolas Poupon nous propose sa nouvelle bande-dessinée intitulée Rex et le chien : Waf, Waf, Waf et plus si affinités, paru en avril 2017 aux Éditions Scutella.

Tout d’abord, quelques mots sur l’auteur.

Nicolas Poupon est un auteur et dessinateur de bandes-dessinées depuis ses 19 ans. Ses créations sont nombreuses. On peut notamment citer : Les petites choses de la vie (1998), Le Fond du bocal (de 2001 à 2014), Rex et le chien (2005) ou encore Fleur de Géant (2016) et Une île à la mer (2017). Son style est unique et son talent, certain.

Rex et le chien : Waf, Waf, Waf et plus si affinités est une version nettement améliorée et augmentée de l’album Rex et le Chien paru en 2005 aux Éditions du Cycliste. Et par cette création, Nicolas Poupon nous offre des planches irrésistiblement drôles.

Les aventures canines de Rex et le chien, plus ubuesques les unes que les autres, sont contés avec un humour incroyable.

René-Xavier, alias Rex, est un chien domestiqué (et parfois un peu idiot, il faut le dire). Il tente d’apprendre à aboyer (au lieu de miauler) en contact d’un chien sauvage insoumis à l’homme, nommé « le chien ».

Mais apprendre à devenir un chien, un vrai, n’est pas si simple pour Rex ! « Le chien » le mène parfois (pour ne pas dire tout le temps) par le bout du museau, tandis que Rex reste au bout de sa laisse, sans que l’on puisse connaitre l’identité de son maître. Rex devra se remettre en question, sans pourtant réussir à devenir un véritable « punk canin » ou du moins, une vraie terreur. Mais peut-être réussira-t-il à devenir un « anarchien », tout en contrant le lobbying des chats !

Rex et le chien : Waf, Waf, Waf et plus si affinités, c’est aussi l’occasion de rencontrer « Mex », un cochon d’inde mexicain, le « colley monté », un chien un peu guindé, le « Rottweilhitler » raciste, « Coco lapin », un cocker baba speed au look vaguement disco ou encore le « Dobullweilerdog », le résultat d’un croisement de croisements de chiens féroces.

Les réflexions de Rex, ses mimiques, mais aussi son côté « looser », sont un régal.  Et les dessins sont tout bonnement excellents !

Les aventures canines de Rex et le chien, plus ubuesques les unes que les autres, sont contés avec un humour incroyable. A lire de toute urgence !

A découvrir également aux Éditions Scutella : Célestin et l’Enfant étoile, de Romain Niveleau, UKIYO-E, de Dimitri PIOT mais aussi A la croisée, de Nicolas Poupon.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos remy salle

A lire aussi

Les miroirs du crime, tome 1, Les tueurs de Pigalle

Les tueurs de Pigalle est le premier tome du diptyque Les miroirs du crime, de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
The Doors « The Doors » 50th Anniversary Deluxe edition

Elektra Eagle Vision célèbrent le 50 ème anniversaire du quatuor californien The Doors .  Quel groupe sur la ...

Tour d’Italie : Pierre Rolland vainqueur en solitaire à Canazei

Pierre Rolland a remporté mercredi la 17ème étape du Giro 2017. Le grimpeur de l'équipe Cannondale ...

Re : Zero, un éternel recommencement !!

Re : Zero publié par les Editions Ototo, est , au départ, une adaptation d’un light ...

Fermer