Roma, tome 2, Vaincre ou mourir

Six mois après le premier tome, voici la suite de Roma, la grande saga historique, le péplum qui revient sur cette ville immortelle et la malédiction du Paladium qui se poursuit, à travers les générations. Vaincre ou mourir est paru aux éditions Glénat, le 23 septembre 2015.

501 ROMA T02[BD].inddCinq siècles après sa fondation, Rome est devenue une riche cité, une des premières puissances de la Méditerranée. Les romains vénèrent la Palladium comme une puissance protectrice, mais seules les familles Aquilia et Léo connaissent la vérité sur le fléau qu’est cette idole. Une malédiction pour eux qui doivent depuis des générations condamner leurs filles à adorer le Palladium, afin d’éviter que Ker s’extirpe de son carcan pour ne semer que mort, chaos et néant sur la ville de Rome. Dans une nécropole, Furius Léo pleure sur la tombe d’un de ses amis, Paulus. Il espère que ce dernier repose en paix, mais avoue également qu’il n’en peut plus de la malédiction qui s’est abattue sur leur famille, il ne veut plus subir le poids de la faute de leurs ancêtres, alors il fait un serment. Il veut mettre un terme, briser cette servitude envers le Palladium, même si pour cela il doit affronter toutes les divinités de l’Olympe…

roma-t2-vaincre-ou-mourir-glenat-extraitCe nouveau tome est bien mené, l’intrigue est tout à fait différente, mais reste tout aussi intéressante et prenante. Il s’agit ici de Furius Léo qui tente agilement et par la ruse, de promettre la protection du Palladium à une tout autre cité, afin que leurs familles soient enfin écarter de toute malédiction. Une vérité qu’il cache à tout le monde, à croire que le Romain est l’espion de Carthage, ennemie de Rome, qui en veut la chute. Des combats, des tragédies et des révélations peuplent cette bande dessinée, qui révèle également le pouvoir de destruction du Palladium. La ruse du héros de ce récit est finement cachée et se dévoile petit à petit, ce n’est qu’à la fin  de ce tome, que les choses s’éclairent pour les lecteurs qui comprennent alors les desseins sombres du héros… Le dessin est fluide et dynamique, les personnages expressifs et bien définis, les décors plaisants et bien exécutés, l’ensemble est agréable à découvrir.

Roma, Vaincre ou mourir revient sur la malédiction de Palladium, sur les deux familles qui paient le lourd tribut des fautes de leurs ancêtres. Furius Léo, grand pontife de Rome, n’en peut plus de cette malédiction, et va tenter de ruser pour se défaire du Palladium…

Retrouvez la chronique du premier tome ici !

A propos celine.durindel

A lire aussi

mon-premier-livre-je-fete-noel-langue-au-chat

Mon premier livre – Deux nouveaux titres pour la collection

La collection Mon premier livre, des éditions Langue au chat, se complète avec deux nouveaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com