Accueil / Culture / Littérature / BD / Rouletabille, le premier tome, Le mystère de la chambre jaune

Rouletabille, le premier tome, Le mystère de la chambre jaune

Voici une nouvelle série consacrée à l’adaptation des romans les plus connus de Gaston Leroux, intitulée Rouletabille, qui débute avec ce premier tome Le mystère de la chambre jaune. Une bande dessinée de Jean-Charles Gaudin et Sibin Slavkovic, parue aux éditions Soleil, en mars 2018.

rouletabille-t1-le-mysterre-de-la-chambre-jaune-soleilDeux hommes d’un certain âge travaillent dans un laboratoire. Ils semblent faire des expériences. Avec eux une plus jeune femme est sur le point de les quitter. C’est la file de l’un d’entre eux. Elle l’embrasse et salue Père Jacques. Mathilde passe une porte, qu’elle ferme derrière elle à double tour. Père Jacques fait une réflexion à ce sujet et pense qu’elle a peur de la « bête du bon dieu ». Alors qu’il agite un tube à essai,  un cri retenti. Un miaulement effroyable, un cri qui donne la chair de poule… Les deux hommes continuent leurs expériences et rédigent leurs résultats dans le silence. Mathilde, dans la pièce d’à côté, se met à crier à l’assassin ! Elle appelle et l’aide et son père. Les deux hommes sont surpris et désorientés. Le père reste, en essayant d’enfoncer la porte fermée à clé, tandis que Père Jacques fait le tour pour aller voir à la fenêtre. Dehors, il retrouve monsieur et madame Bernier. Il demande à madame d’ouvrir une grille, et à monsieur de rejoindre M. Stangerson, pour tenter d’enfoncer la porte de la chambre jaune…

rouletabille-t1-le-mysterre-de-la-chambre-jaune-soleil-extraitL’intrigue est très bien posée, les évènements marquants se déroulent devant quelques protagonistes et le lecteur, qui se retrouve devant une énigme, dès le début de la bande dessinée. Le héros, Rouletabille, un journaliste, va suivre de très près cette énigme, avec son ami Sainclair. Le scénario est bien composé et les dialogues très présents. Ainsi le héros développe les faits, émet des hypothèses, en écarte d’autres, pour mener, petit à petit sa propre enquête, et tenter de comprendre qui pourrait en vouloir à la vie de Mathilde Stangerson. Les dialogues sont donc très présents, pesants peut être parfois, mais néanmoins efficaces et nécessaires. Cependant, malgré la lecture longue, l’intrigue est réellement prenante et entraîne le lecteur jusqu’au dénouement final. Le dessin reste assez simple, avec un trait dynamique et fluide, très plaisant, laissant ainsi tout l’attrait de l’intrigue et du mystère.

Le mystère de la chambre jaune est un premier tome plaisant et efficace, qui invite à découvrir une bande dessinée qui présente le héros Rouletabille, un journaliste, qui va mener sa propre enquête autour d’un grand mystère, afin de révéler toute la vérité…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Festival cinématographique de Gardanne fête ses 30 ans

Pour sa 30 ème édition, le Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne qui se déroulera du ...

Lire les articles précédents :
19eme édition du Festival Prog Sud au Jas Rod

Du 10 au 12 mai 2018 aura lieu le rendez-vous le plus excitant de la ...

Femmes Merveilleuses de Manuella Arnold

Les Editions Owen Publishing publient un premier livre frais et sensible : Femmes Merveilleuses de ...

23.03.18

On aurait pu ce matin vous partager la dernière nouveauté musicale, le bon plan sortie, ...

Fermer