Accueil / Culture / Littérature / BD / Rubis et sa clique : Une aventure spatiale ! – Rue de Sèvres

Rubis et sa clique : Une aventure spatiale ! – Rue de Sèvres

Le 7 Mars, paraissait « Rubis et sa clique » aux Éditions Rue de Sèvres. Une nouvelle série jeunesse de science-fiction, digne « remplaçante » de « Zita, la fille de l’Espace » !! Concoctée par Eddie Pittman, un des illustrateurs et animateurs chez Disney !! De quoi en prendre pleins les mirettes, avec ce premier tome intitulé : « Bienvenue au Paradis » !!

On y suit l’aventure de Rubis, une petite fille rousse, placée en famille d’accueil, qui n’a qu’un rêve : trouver le même paradis que la carte postale qu’elle se trimballe partout !!!

Rubis et sa clique © Rue de Sèvres
  • Le décor :

C’est presque l’heure de prendre le bus scolaire !! Et dans cette petite maison, les sept enfants se préparent au déjeuner !! Sept enfants, me direz-vous … c’est beaucoup ! Mais dans la famille Nourricier, on porte bien son nom : c’est une famille d’accueil !

La seule fille de cette flopée d’enfants, c’est Rubis : petite rousse solitaire, elle s’est construit un « bunker » en carton dans la chambre, afin d’être plus tranquille !!! Sur ses murs sont affichés une multitude de cartes postales, et ce matin, elle a préparé son sac et emporté l’une d’entre elles : celle avec une petite maison prés d’un point d’eau entre deux montagnes où il est inscrit : Bienvenue au Paradis !!

Tandis que les garçons s’affairent, entre vieilles histoires d’enlèvements extra-terrestres, chahutage divers et chipage de déjeuner, Mme Nourricier rappelle aux enfants que le bus ne les attendra pas ! Tous, se lèvent et courent vers le point de ramassage … sauf Rubis, qui a décidé de faire l’école buissonnière, puis de fuguer pour la énième fois !!!

Mais comme à chaque fois,

à la nuit, lorsqu’elle est enfin à la limite du comté et de sa liberté, c’est le Shérif de la ville qui réussi à la récupérer ! Mais cette fois-ci, il est trop tard pour elle. Ses multiples fugues ne lui permettent plus de choisir une autre famille d’accueil … c’est dans un Institut spécialisé pour enfants à problèmes qu’elle va finir.

Tandis que le shérif, l’enferme à l’arrière de son véhicule, celui-ci est contacté sur une affaire des plus urgentes : un chauffard roulant à une vitesse hallucinante, et déjà poursuivi par un collègue qui lui demande de l’aide ! N’ayant pas le temps de déposer la jeune fille au poste, il l’embarque dans la folle poursuite !!!

Rubis et sa clique extrait © Rue de Sèvres

A leur arrivée au bord d’un ravin, c’est la grande stupeur :  ils s’aperçoivent que le chauffard qu’ils poursuivaient n’a pas vraiment une voiture conventionnelle : en fait, l’engin vole au-dessus du ravin puis du canyon, pour s’écraser doucement plus bas !!!! Une soucoupe volante !!!!!! Les deux hommes de lois n’en reviennent pas !!! Au moment où ils décident d’appeler des renforts, la soucoupe remonte du ravin, passe au-dessus de la voiture du shérif, et disparaît dans le ciel !avec celle-ci !!!

Ainsi commence une grande aventure, pour Rubis, enlevée avec la voiture de police, par des extra-terrestres !!!!!

  • Le point sur la BD :

On ne saurait critiquer le savoir faire d’un tech de Disney !! Tout y est : les couleurs, le rythme entrainant du récit, le personnage attachant en quête d’une vie meilleure !!!

Et quelle vie !!! Même la plus farfelue et solitaire des petites filles ne pourrait en imaginer une aussi surprenante : tout d’abord « humain de foire » puis abandonnée sur une planète inconnue, Rubis va devoir se construire un « paradis » avec les moyens du bord, si je puis dire !!!! Car sur cette nouvelle planète, personne ne lui ressemble !!!

Eddie Pittman prend un grand soin à nous immerger totalement dans son bouquin, comme si nous étions devant un dessin animé : complètement captivé par cette histoire amusante !!!

  • La conclusion :

Pour finir, Rubis et sa clique aux Éditions Rue de Sèvres est une BD jeunesse à lire à partir de 8 ans, par des enfants en quête d’aventure, et d’imaginaire !! Une suite est à prévoir pour cette nouvelle saga de science-fiction : les petits (et les grands) lecteurs pourront savoir ce qu’il est advenue de notre petite rebelle solitaire, et de toutes les nouvelles créatures qu’elle a pu croiser sur son « spatial » chemin  !!!

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Les survivants de la révolte finale de l’apocalypse : L’ultime prophétie de la sorbetière perdue

C’est aux éditions Delcourt, dans la collection Tapas qu’est parue, en mai 2018, la bande ...

Lire les articles précédents :
Po'Boy, ZoolectrO
Po’Boy et les sons d’Afrique de ZoolectrO

Po'Boy est de retour le 18 mai avec son album ZoolectrO qui fait la synthèse ...

RABAT : Du 27 Mars au 27 Août, la rétrospective sur Ahmed CHERKAOUI est au Musée MMVI

Le Musée Mohammed VI de Rabat, rend un vibrant hommage au précurseur de la peinture ...

Science sans conscience : Un peu d’humour et d’intellect !!

Vous n’êtes pas enclin à vous "faire" une BD ou un roman à lire car ...

Fermer