Sorceline, tome 5, Le saigneur de Vorn

Le saigneur de Vorn est le cinquième tome de la série Sorceline, qui vient aussi conclure ce premier cycle. Une bande dessinée de Sylvia Douyé et Paola Antista, parue aux éditions Vents d’ouest, en octobre 2022, qui offre un vent de panique et une pluie de révélations, sur l’île de Vorn.

Sorceline-t5-le-saigneur-de-Vorn-Vents-d-ouestLe professeur Archibald Balzar découvre sa tombe et comprend qu’il est mort… Il pleure sur sa tombe, il a des difficultés à s’en remettre. Ses élèves lui demandent de se calmer, mais réalisent également, qu’il ne peut pas se faire de mal, puisqu’il est déjà mort, il est un fantôme. Les enfants s’interrogent, ils se demandent comment cela est possible, et comment le professeur n’a pas pu s’en apercevoir. Ce dernier explique qu’il arrive parfois, quand la mort est brutale, et surtout, pas naturelle. Il aurait donc été assassiné… Alors que quelqu’un demande qui aurait pu le tuer, Mérode affirme qu’il s’agit de Madame S. Puis, il explique que c’est elle qui l’a mené jusque-là ! Une élève pense donc que Madame S doit pouvoir raconter ce qui s’est passé.

Sorceline-t5-le-saigneur-de-Vorn-Vents-d-ouest-extraitCe dernier tome, du premier cycle, est plein de rebondissements et de révélations, annonçant un dénouement épique ! Le professeur apprend qu’il est mort, les élèves doutent des intentions de Sorceline et Mérode, qui cachent des choses, Madame S semble bien plus impliquer que cela, et Vorn menace chacun d’entre eux… Tout s’enchaine assez rapidement dans cette bande dessinée haletante et bien rythmée. L’ambiance est plus sombre, certains personnages se révèlent et les enfants vont devoir faire des choix et affronter le mal. L’amitié, la magie et le suspense sont toujours au cœur de cette série fantastique captivante et formidable. Le dessin est également toujours aussi séduisant. Le trait est fin et fluide, les personnages expressifs, le bestiaire fascinant et l’ambiance plus sombre de ce tome, parfait.

Le saigneur de Vorn est le cinquième tome, et le dernier de ce premier cycle, de la série Sorceline, des éditions Vents d’ouest. Un album captivant et bien rythmé, à l’atmosphère plus sombre, entre révélations, tensions et menaces, pour un final épique.

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Monsieur Apothéoz : Malédiction ou provocation !! Éditions Glénat

Lorsque Monsieur Apothéoz, un jeune homme dont la famille est poursuivie par une sorte de mauvais œil, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com