Accueil / Culture / Splendeurs sacrées

Splendeurs sacrées

Le musée des beaux-arts de Nantes est en travaux pour restauration depuis plusieurs mois, l’institution investit donc la chapelle de l’oratoire voisine pour présenter une exposition d’art sacré en cette fin d’année et jusqu’à fin Janvier 2013.

Dans l’écrin baroque de la Chapelle de l’Oratoire faisant face à la cathédrale Saint-Pierre, une scénographie simple, aérée et lumineuse présente l’exposition « Splendeurs sacrées », panorama des plus belles toiles du XVIIe de la peinture sacrée. L’exposition présente les grands tableaux des églises parisiennes du musée Nantais en écho à l’exposition Les Couleurs du ciel, peintures des églises de Paris au XVIIe siècle (organisée par la COARC, Musée Carnavalet – Histoire de Paris (3 octobre 2012 – 24 février 2013).

Cette sélection de toiles aussi connexes par leurs sujets que variées dans leur traitement et leur approche du récit biblique en des productions graphiques très différentes permet de redécouvrir les chefs d’œuvres de ces grands maîtres français (Vouet, Champaigne, La Hyre…). Mais outre une vision historique et « technique », le parcours proposé interroge le spectateur sur le passage d’une œuvre didactique biblique, sacrée ; à une évolution « ex-cathedra » de chef d’œuvre de musée.

Le clou de l’exposition se trouve dans le chœur de l’édifice religieux avec le retour de la monumentale œuvre Repas chez Simon de Philippe de Champaigne dans la cité des ducs de Bretagne après une restauration exceptionnelle qui fait l’objet d’une présentation vidéo au sein même de l’exposition (techniques de restauration, imageries scientifiques, etc…) permettant au visiteur de découvrir les coulisses des collections et le savoir-faire des conservateurs et restaurateurs.

 

Pour poursuivre la visite et découvrir en détail les collections d’art sacrée du musée des beaux-arts de Nantes, mais aussi savourer par une iconographie choisie et soignée accompagnée de commentaires éclairants, le lecteur pourra savourer la complexité mais aussi le génie technique, symbolique et esthétique de ces chefs-d’œuvres religieux du XVIIe siècle. Afin d’augmenter également sa connaissance et son appréhension des toiles, le visiteur pourra profiter de conférences et animations dédiés à la connaissance et à la compréhension des toiles organisées par le musée.

Informations pratiques : Jusqu’au 20 janvier 2013, tous les jours de 10h à 18h sauf le Mardi, nocturne le vendredi jusqu’à 20h – Plus de renseignements: http://www.museedesbeauxarts.nantes.fr

Catalogue : 80 pages – 40 illustrations – textes et notices d’Adeline Collange-Perugi, Guillaume Kazerouni et Frédérique Lanoë – Broché, carré, ed. Fage – 18€.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Le grand livre-jeu pour sauver la planète

Le grand livre-jeu pour sauver la planète est un ouvrage des éditions Nathan, paru en ...

Lire les articles précédents :
Le meilleur ouvrier de France, Georges Larnicol ouvre une boutique à Toulouse

  Le renommé pâtissier confiseur Georges Larnicol, meilleur ouvrier de France en 1993 inaugure sa ...

Un écran high tech à la disposition des visiteurs.

Dès janvier, un écran géant tactile dernier cri sera à la disposition des visiteurs à ...

8 000 millions d’euros de recettes pour le poker en ligne

Selon les données établies par TurboPoker.fr, portail leader en France pour le poker en ligne, et ...

Fermer