Tu mourras moins bête – Quand y en a plus, y en a encore

Quand y en a plus, y en a encore est le cinquième tome de Tu mourras moins bête, de Marion Montaigne. Une bande dessinée parue aux éditions Delcourt, fin octobre 2019, qui donne des réponses essentielles à nos questions existentielles, avec beaucoup d’humour.

tu-mourras-moins-bete-t5-quand-y-en-a-plus-y-en-a-encore-delcourtC’est une demande de Picsou qui est à retrouver. Ce dernier aimerait un corps bionique et être immortel. Ainsi, il n’aura jamais à refiler son argent en héritage à ses canards de neveux ! En effet, cela serait le pied d’être un joli cyborg comme dans la science-fiction. Le corps serait à peu près sur mesure, inoxydable, pour enfin dire « crotte » à nos vies de merde ! Il serait sympa de contrôler des machines sans plus avoir à la toucher, juste par télépathie. Mais surtout ce serait cool de pouvoir dure « fuck » à la maladie et à la mort. Dans l’imaginaire collectif, le cyborg est plutôt cool, mais aussi violent. Il ne faut pas oublier qu’à la base, ces cyborgs que nous connaissons, ont tous été mutilés, et cela, plus ou moins gravement. Cobra n’a eu qu’un bras, mais Robocp, il a explosé ! Il y a aussi la famille Vador… Donc, avant d’ « augmenter » ces personnes, il a fallu les « réparer ».

tu-mourras-moins-bete-t5-quand-y-en-a-plus-y-en-a-encore-delcourt-extraitAprès des remerciements, un sommaire présente les sujets abordés, très divers et variés. Dix-neuf thèmes différents, disparates, plus ou moins intéressants, captivants, mais toujours drôles ! Les idées s’enchainent et les informations également, dans cette bande dessinée où le professeur Moustache revient pour éclairer nos lanternes sur les cyborgs, les congrès de biomécanique, l’érection d’un pénis, les pervers narcissiques, les fourmis et les abeilles qui bossent… Les thèmes présentés sont curieux, les réponses surtout drôles, néanmoins intéressantes, cherchant à découvrir une vérité, une information utile. Les gags et les réponses s’enchainent assez facilement, amenant une lecture assez plaisante. Des questions que l’on ne se poserait pas forcément, mais qui trouvent des réponses assez intéressantes dans cet ouvrage plein d’humour. Le dessin est assez simple, avec un trait humoristique, un peu grossier mais efficace.

Quand y en a plus, y en a encore est le cinquième tome de la série Tu mourras moins bête, une bande dessinée qui vient révéler et s’amuser de quelques informations, afin de sortir de la pénombre de l’ignorance, tout en s’amusant.

A propos celine.durindel

A lire aussi

harry-potter-ecole-des-sorciers-edition-collector-gallimard

Harry Potter à l’école des sorciers – La nouvelle édition collector

Pour cette fin d’année les éditions Gallimard plein de nouveautés autour de l’univers fantastique d’Harry …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
ou-est-l-astronaute-grund
Où est l’astronaute ? – Un livre avec des volets en feutrine

Où est l’astronaute ? est un livre animé, pour les tout-jeunes lecteurs, d’Ingela Arrhenius, paru aux …

Le métro parisien de demain sera féminin !

T'es qui toi ? #5 La boîte mail d'un journaliste regorge de communiqués de presse …

taaj-paris-coffret-savons-ayurveda
Taaj Paris – Des coffrets inspirés de l’ayurveda

Pour ce Noël, la marque Taaj Paris, présente plusieurs coffrets cadeau, quelques éditions limitées. Des …

Close