Une touche de couleur

Une touche de couleur est un troublant témoignage de Jarrett J. Krosoczka, paru aux éditions Delcourt, en février 2020. Une bande dessinée dans laquelle l’auteur raconte, avec douceur et sincérité, comment il a grandi dans une famille aux prises à la dépendance.

une-touche-de-couleur-delcourtUne voiture arrive dans un cimetière, le chauffeur et le passager, plus jeune, change de place. C’est un grand-père qui apprend veut apprendre à son petit-fils à conduire. Il lui indique d’appuyer sur la pédale de frein et d’embrayer doucement. Puis, il le félicite avant de lui dire d’enlever lentement son pied de la pédale. Ils avancent un peu, dans ce cimetière, où tout le monde est déjà mort ! Le jeune homme a hâte d’avoir son permis, pour ne plus dépendre des autres. En effet, son grand-père ne voit pas bien la nuit et sa grand-mère ne conduit que lorsqu’elle n’a pas le choix. Avant, il y avait aussi ses jeunes tantes qui pouvaient l’emmener, mais maintenant, elles doivent s’occuper de leur famille. Alors, il n’a plus envie de les embêter et veut rapidement passer son permis. Quant à sa mère, cela fait longtemps qu’il a arrêté de compter sur elle…

une-touche-de-couleur-delcourt-extraitJarrett est le narrateur de son histoire, il revient sur toute son enfance, ses cauchemars et sa famille particulière, mais aussi sur son adolescence, les déchirures, les espoirs, les passions, l’amitié… La bande dessinée de 320 pages se lit assez facilement, car le témoignage de Jarrett est plaisant à découvrir, bien que complexe et douloureux. Le jeune enfant va être comme arracher à sa mère, mais protéger par ses grands-parents, qui vont l’élever. Son père, il ne le connaît pas et sa mère est une toxico, qui est toujours entre une désintoxication et la prison. C’est au fil des années et des révélations, que la vie du jeune garçon va être rythmée, entre rire, pleure, cauchemars, absences, amour, passion, amitié, mensonges, rencontres… Le récit est assez doux, malgré sa jeunesse au sein d’une famille dysfonctionnelle, entre touches d’humour, intensité, sincérité et émotions. Le dessine st simple et efficace, à l’encre directe, offrant une belle dynamique.

Une touche de couleur est une autobiographie touchante, une bande dessinée qui révèle la jeunesse de l’auteur, qui a réussi à survivre à une famille dysfonctionnelle, grâce à l’amour des proches, aux espoirs, à l’amitié et à la passion.

A propos celine.durindel

A lire aussi

coffret-grands-recits-mythologie-dieux-heros-flammarion

Les grands récits de la Mythologie – Dieux et héros grecs

C’est aux éditions Flammarion, qu’est paru, en novembre 2020, le joli coffret Les grands récits …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com