Accueil / Culture / Littérature / BD / Viravolta, le premier tome, L’Orchidée noire

Viravolta, le premier tome, L’Orchidée noire

L’Orchidée noire est le premier tome de la nouvelle série Viravolta, des éditions Glénat. Une bande dessinée d’Arnaud Delalande et Arnaud Lambert, parue en septembre 2018, qui invite à découvrir le meilleur espion du royaume de France, un vénitien !

viravolta-T1-orchidee-noire-glenatPeut-être est-il connu ? Peut-être connaissez-vous son nom ? Il fut longtemps l’un des agents du conseil des Dix, la police secrète de la Sérénissime République de Venise. On dit de lui, qu’il est une des plus fines lames d’Europe. Pour certains, il est une légende. Pour d’autres, il est une ombre, un fantôme. Mais pour tous ceux qui ont croisé son chemin, il existe bel et bien ! Le narrateur invite ainsi les lecteurs à le suivre au siècle des lumières, ce XVIII ème siècle en pleine ébullition. C’est en décembre 1756, alors qu’il venait de quitter Venise, après une affaire de sinistre réputation, qu’il arrivait en France… A la frontière, dans les bois, des brigands se cachaient, pour imposer leur impôt. Ils arrêtaient un carrosse, et demandaient aux passagers tout ce qu’ils possédaient, s’ils voulaient conserver la vie. Une femme, charmante, se montra et expliqua qu’elle n’était pas seule…

viravolta-T1-orchidee-noire-glenat-extraitC’est avec fracas que Pietro Viravolta arrive sur le sol français, désarment rapidement une petite troupe de brigands ! A Versailles, où l’on attend le bel homme, quelques éloges sont faits à son sujet, entre le roi Louis XV et Tercier. Ensemble, ils ont monté le cabinet noir, un réseau dirigé par le roi lui-même, à l’insu de ses ministres officiels. Il regroupe une trentaine d’agents spécialisés dans les missions de diplomatie occulte, interception, infiltration, surveillance et sabotage. C’est ainsi que la bande dessinée se dévoile, avec un héros très mystérieux au début, dont on découvre le visage qu’à la sixième planche. Le roi doit faire face, quant à lui, à un attentat contre lui, car il a failli être assassiné à Versailles ! Aussi, Viravolta va se voir confier une mission, digne de lui, pour tenter de découvrir qui a pu ainsi vouloir intenter à la vie du roi. Le récit est très dense, avec beaucoup de narration, au début, puis de dialogues, mais l’intrigue prend et reste assez fluide et plaisante à découvrir, avec ce complot bien ficelé, de l’action et des agents doubles, ou pas ! Le dessin se veut réaliste, il est très détaillé, tant pour les personnages que pour les décors et paysages.

L’Orchidée noire est le premier tome de la nouvelle série Viravolta, une bande dessinée de cape et d’épée et d’espionnage, très bien menée, qui invite à découvrir un héros bel homme, efficace, surprenant, ingénieux et très mystérieux…

A propos celine.durindel

A lire aussi

pourang-mentaliste-le-secret-paris

Pourang le mentaliste – Une date supplémentaire à « Le Secret » Paris

Pourang – Succès prolongation – Le mentaliste bluffant prolonge d’une date, son spectacle  « Labyrinthe » au Théâtre immersif Le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Dark and Dangerous Love Tome 3
« Dark and Dangerous Love » Tome 3

Pour conclure la saga "Dark and Dangerous Love" de Molly Night, publié chez Hugo New ...

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages est une bande dessinée de Joseph Remmant, parue aux éditions ...

Où est Charlie ? Mes cartes à gratter

Où est Charlie ? Mes cartes à gratter est une pochette, des éditions Gründ, parue en ...

Fermer