grade 11 creative writing module how to create suspense in creative writing creative writing describing yourself fancy words for creative writing doing a research proposal fau creative writing mfa it help desk application letter creative writing minor uhd

Yakari et la tueuse des mers, le trente-huitième tome.

yakari-tome-38-tueuse-mers-le-lombardQuarante ans et trente-huit album, dont le dernier est paru le 14 mars 2014, aux éditions Le Lombard, Yakari et la tueuse des mers, de Derib, pour le dessin, et Job, pour le scénario, est une énième aventure du petit sioux et de ses amis Petit tonnerre et Arc-en-ciel.

Le printemps avec les beaux jours arrivent enfin, Yakari et Petit tonnerre en profitent pour aller se balader dans la prairie, lorsque sur leur chemin, ils voient un objet volé. Petit tonnerre court pour que Yakari puisse l’attraper. Ne sachant ce que c’est, ils décident d’aller demander au chaman, qui leur explique, par une histoire, qu’il s’agit d’un attrape-rêves. Aussitôt Yakari va l’accrocher dans son tipi et la nuit tombée, il fait un doux rêve surprenant, le claironnant, un ami de Yakari, lui explique qu’il vient de faire un long voyage, plein de surprises, il y a vu de grandes demeures tout en bois, de grands poteaux magnifiquement décorés et des chasseurs pourchassant de gigantesques créatures et l’invite à aller voire cela. A son réveil, Yakari trouve qu’il a fait un drôle de rêve, aussitôt il veut en parler à Arc-en-ciel, et même partir là-bas avec elle, mais ça risque d’être loin…

Un peu de magie, de bons sens,  des découvertes et retrouvailles, voilà ce qui dynamise le scénario de Job. Yakari, Petit tonnerre et Arc-en-ciel retrouvent Nanabozo, le grand lapin magicien et totem d’Arc-en-ciel, qui les transporte instantanément à l’autre bout du monde, dans un archipel près de la côte pacifique canadienne. Les trois amis vont y découvrir un nouveau peuple, les Haïdas, une tribu de pêcheurs en mer, qui chasse, à l’aide deyakari-tome-38-tueuse-mers-le-lombard-extrait grandes pirogues, la tueuse des mers, une orque qui mange les petites loutres sans défense. L’histoire est bien menée entre la découverte du mode de vie d’une nouvelle tribu et quelques retrouvailles que Nanabozo s’amuse à ramener… Le dessin de Derib est inchangé, son trait est dynamique et fluide, le lecteur retrouve avec plaisir ces sioux préférés !

Une jolie bande dessinée et une nouvelle aventure pour Yakari et ses amis, dans ce tome, Yakari et la tueuse des mers, où ils y découvrent un nouvel animal, une nouvelle tribu, et vont laisser derrière eux, une fois de plus, leurs empreintes.

Les tomes précédents :

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le sceau du dragon Tome 1 et 2 – Éditions Les Aventuriers de l’Étrange

Le sceau du dragon nous expose un monde où les dragons pullulent. Les écuyers Skyars …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com