Accueil / En Région / Normandie / Transat Jacques Vabre J+2 : 3 abandons chez les Multi50

Transat Jacques Vabre J+2 : 3 abandons chez les Multi50

–    3 nouveaux abandons en Multi50
–    Macif reprend la tête de la flotte des IMOCA
–    Gros décalage latéral chez les Class40

Le calme relatif qui touche la flotte de la Transat Jacques Vabre depuis hier après midi n’aura pas épargné la classe Multi50 qui perd trois de ses protagonistes. Hier, en début de soirée, Prince de Bretagne, FenetreA Cardinal et Crêpes Whaou informaient la direction de course de leur retrait. Au classement général provisoire de 5h00 (TU+1), Macif, Actual et Aquarelle.com ouvrent toujours la voie vers le sud dans des conditions de bonne glisse avant le coup de tabac annoncé pour demain.

La sortie de la Manche et les premiers pas en Atlantique auront laissé des traces sur la flotte des Multi50. Après Monopticien.com, Prince de Bretagne (crosse du bras de liaison cassée),  FenetreA Cardinal (fissure cloison et voie d’eau) et Crêpes Whaou ! (blessure de Franck- Yves Escoffier) rejoignent la liste des abandons. Seuls Actual et Maitre Jacques restent en course. 68,8 milles séparent les deux bateaux. Dans les autres classes, Macif reprend la tête, toujours à la bagarre avec Cheminées Poujoulat. En Class40, si Aquarelle.com stabilise son avance face aux jeunes de Concise 2, un très gros décalage latéral s’est opéré entre l’ouest (Bureau Veritas – Dunkerque Plaisance) et l’est (Partouche) de la flotte avec 140 milles d’écart.
Cette journée de transition va permettre aux marins de préparer leur monture avant le coup de vent prévu pour la fin de journée.

Multi50
Avec 4 abandons depuis le début de la Transat Jacques Vabre, la flotte des Multi50 est décimée en ce samedi matin. Actual se retrouve seul en tête devant Maître Jacques qui navigue désormais en seconde position à 68,8 milles derrière.  Les 3 équipages ayant abandonné font désormais route à l’est, vers l’Espagne pour Prince de Bretagne et Crêpes Whaou !, tandis que FenetreA Cardinal semble se diriger vers la Bretagne. De son côté, Monopticien.com est amarré dans le port du Pouliguen.

IMOCA 
De nouveau en tête mais toujours sous la menace de Bernard Stamm et Jean François Cuzon sur Cheminées Poujoulat, Macif navigue encore dans un flux soutenu de  nord-ouest mais devrait, dans les prochaines heures, connaître un gros ralentissement. Les deux concurrents se livrent un très beau duel à distance, sous le regard attentif d’Alex Thomson et Guillermo Altadill sur Hugo Boss. Virbac Parprec 3, PRB et Safran sont également au coude à coude en milieu de classement avec un léger avantage pour PRB de Vincent Riou.

Class40
Rien ne bouge en tête de cette classe toujours menée par Yannick Bestaven et Eric Drouglazet sur Aquarelle.com. Le duo britannique de Concise 2 est toujours menaçant mais le véritable danger pourrait venir de l’est avec ERDF Des Pieds et des Mains (Damien Seguin/Yoann Richomme) et Partouche (Christophe Coatnoan/Etienne Laforgue). Ce positionnement très à l’est devrait permettre de passer le front plus confortablement et remonter au classement général.

 
Ils ont dit

François Gabart, Macif :

« Ça va plutôt pas mal, on vient de voir le classement et on est ravi de voir qu’on est toujours devant et qu’on arrive à ménager la flotte et à tenir des bonnes vitesses. On va vers la dorsale de l’anticyclone, vers du vent faible on le sait, alors on profite des derniers souffles de vent assez fort pour conserver de bonnes vitesses. Ca va mollir dans les heures qui viennent.
Pour les Multi50, c’est vraiment une triste nouvelle mais la mer était encore tellement désordonnée ! C’est plus gérable en monocoque par rapport aux Multi et je n’aurais pas aimé être en Multi cette nuit dans les conditions que l’on a… De notre côté, on essaye de faire un check-up régulier du bateau et c’est sûr que l’on va profiter du vent faible pour faire un check-up approfondi.
Sébastien tient une forme d’enfer en tous cas et l’équipage est au taquet ! »

Matthieu Souben, Prince de Bretagne :

« On naviguait sur la route des Acores entre 25 et 30 nœuds depuis 3 heures, ça envoyait, on a entendu un gros crac, la crosse du flotteur avant bâbord est cassée, il a fallu affaler, on a matossé tout ce qui était lourd sur tribord, on fait route vent arrière en direction de l’Espagne, on ne sait pas trop où on va atterrir. On finalisera l’amarrage du flotteur quand il fera jour.
Il y a toujours 2/3 mètres de mer et une vingtaine de nœuds de vents, c’est un peu fort surtout avec un bateau endommagé. Si le vent reste comme ça on atterrira demain soir à la Corogne. Si on peut repartir sur Lorient on le fera, on va suivre le vent. Pour le moment on va vers l’est. On savait que les conditions étaient dures. On savait qu’on allait dans du vent fort qui soumettait les bateaux à rude épreuve. On allait plutôt sagement, c’est impossible d’anticiper ce genre de casse, c’est le point névralgique de ces trimarans. Pour l’instant ça se passe bien, on est entre 8 et 10 nœuds, on attend le jour pour faire un point précis même si on sait qu’on ne pourra pas reprendre la course et qu’on n’a pas la possibilité de naviguer plus vite. »

Christophe Coatnoan, Partouche :

« Ça se passe bien, on fait une route un peu différente des autres car ce qui arrive, c’est du lourd. On préfère passer à l’est.
C’est à la fois une route de sécurité, naviguer en ayant le doigt sur la balise de détresse, ça ne vaut pas le coup, et en plus apparemment ça passe par là, on verra dans quelques jours. Ça se réchauffe nettement, par rapport à ce qu’on à eu en Manche, on est sous spi au portant, Tout à l’heure il y avait de la Lune, on a des conditions idéales. Le séchage de cirés, il faudra attendre, on est dans les mêmes fringues, les mêmes cirés depuis 3 jours. »

Les positions le 5 novembre 2011 à 5h00 : 

Imoca

1- MACIF (Gabart/Col) à 3886,8 milles de l’arrivée
2- Cheminées Poujoulat (Stamm/Cuzon) 2,1 milles du leader
3- Hugo Boss (Thomson/Altadill) à 27,3 milles

Multi50
1- Actual (Le Blévec/Manuard) à 4377,9 milles du leader
2- Maitre Jacques (Fecquet/Escoffier) à 68,8 milles du leader

Class40
1- Aquarelle.com (Bestaven/Drouglazet) à 4146,0 milles de l’arrivée
2- Concise 2 (Collier Wakefield/Goodchild) à 4,9 milles du leader
3- Bureau Veritas – Dunkerque Plaisance (Le Diraison/Ruyant) à 5,0 milles

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

La 28ème Etape du Tour reliera Annecy au Grand Bornand

La 28ème Etape du Tour reliera Annecy au Grand Bornand La 28ème Etape du Tour ...

Lire les articles précédents :
Transat Jacques Vabre J+2 : 3 abandons chez les Multi50

Le Mystère de Noël au Puy du Fou

Du 26 novembre au 19 décembre 2011, le Puy du Fou ouvre à nouveau ses ...

Monsieur Nicolas Sarkozy en conférence de presse
Croissance mondiale et unité

  L’industrie économique mondiale est essoufflée, les pays dépassés face à un chômage grandissant et ...

Fermer