À l’orée du monde – Ed. Delcourt

À l’orée du monde est un récit complet de Kapik et Kim Consigny, paru aux éditions Delcourt, fin août 2022. Une bande dessinée qui surprend, s’inspirant quelque peu des enfants perdus de Peter Pan, où des enfants tentent de survivre loin des hommes et de leur monde destructeur.

a-l-oree-du-monde-DelcourtUn enfant est seul dans les bois, avec un sac à dos, sur le dos. Il regarde autour de lui, avant de sortir de sa poche une photographie. Sur le cliché, il se revoit, entouré de ses parents. Il range sa photo dans sa poche, et l’air sévère reprend son chemin. Il traverse un chemin, où se promènent deux personnes et poursuit dans la forêt. Au bout d’un moment, il appelle les orphelins. Il explique qu’il veut vivre avec eux. Ils appellent plusieurs fois, mais rien n’y fait. Il continue d’avancer, dans les bois, jusqu’à ce qu’il aperçoive un enfant seul. Il court après, mais trébuche et tombe à terre. Il appelle l’enfant, le cherche derrière des buissons… Il continue d’appeler les orphelins, il leur demande de l’aide. Au bout d’un moment, il arrête de marcher et de chercher. Il semble désespérer. Il souffle, avant de penser qu’il est réellement perdu !

a-l-oree-du-monde-Delcourt-extraitLe récit se veut contemporain, tout en revisitant le mythe des enfants perdus de Peter Pan. Ainsi, l’on suit James, qui a décidé de quitter sa vie et sa famille, pour retrouver et vivre avec les orphelins de la forêt. Une grande aventure qui débute pour le garçon, qui va devoir trouver sa place, au sein d’un petit groupe de jeunes survivalistes. La bande dessinée surprenante et intéressante, raconte également, avec délicatesse, le passage de l’adolescence à la vie d’adulte. Il y a un profond rejet du monde des adultes qui détruisent, gaspillent et exploitent la Terre, sans jamais lui rendre hommage. Le récit est un peu moralisateur, offrant un point de vue intéressant, qui plaira certainement, et peut-être encore plus aux plus jeunes. Le dessin est assez simple, suffisant et efficace, offrant un beau récit contemporain à découvrir.

À l’orée du monde est un one shot intéressant et moderne, des éditions Delcourt, qui présente le récit d’émancipation d’un garçon fugueur et d’un refus d’un monde d’adultes incohérents. Un album surprenant, qui invite à découvrir un regard différent sur le monde destructeur des adultes, entre autres choses.

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

le-livre-de-découvertes-de-mes-4-ans-Grund

Le livre de découvertes de mes… – Ed. Gründ

Les éditions Gründ présentent une collection idéale pour une année riche en découvertes, pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com