Accueil / Culture / AVIGNON : Le Palais des Papes vu avec l’Histopad !

AVIGNON : Le Palais des Papes vu avec l’Histopad !

L’Histopad « reconstitution/capture & montage web »

Premier bilan, après 6 mois d’installation de l’Histopad, pour visiter le Palais des Papes…Depuis le mois d’octobre, le monument historique se visite avec des tablettes électroniques, en 3D, avec des reconstitutions de décors en intérieur.Ce nouvel outil remporte un vif succès auprès des touristes, les chiffres de l’enquête de satisfaction vont au-delà des prévisions les plus optimistes (d’après une source interne).

Dominique Vingtain la Conservatrice du Palais des Papes, peut être satisfaite, que cet outil pédagogique, soit bien accueilli par les visiteurs. Il faut dire, que le comité scientifique piloté par des historiens et des chercheurs du CNRS, a bien travaillé sur l’élaboration de l’Histopad. Pour l’origine du projet, c’est l’entreprise « Histovery », à la pointe de l’innovation technologique, qui a conçu le programme, à l’intérieur de la tablette électronique. Bruno Moreira et Edouard Lussan, les deux fondateurs de la société HighTech, depuis 2011 ont développé des solutions innovantes baptisées « visite augmentée sur tablette »http://www.histovery.com

L’Histopad en bandoulière sur les visiteurs

Pour l’occasion, avec l’aide de Krystel de l’académie de Montpellier (UM2), nous avons testé le temps de 2 heures de visite, le fameux « Histopad » et cela pour honorer le slogan : « Avec la tablette numérique, l’Histopad, franchissez les portes du temps et revivez les fastes de la cour pontificale au XIV° siècle, en immersion multimédia ! ». L’étudiante Montpelliéraine est dans son élément, il faut avouer que la visite virtuelle de 9 salles principales du Palais, ça crée un vrai enthousiasme !. Premier essais, on zoom sur l’écran tactile et les décors en 3D prennent une dimension certaine, les pièces étant nues (les meubles en bois ont disparu). Je m’aperçois vite que les collisions avec les autres visiteurs sont rares, voir impossible de heurter son voisin, du fait de notre propre vision périphérique, les yeux élargissent le champ entre le volume des lieux, et les images virtuelles.

La vision à 360 degrés, élabore la stratégie mise en place par « Histovery », le scénario suit un script très pointu, les commentaires sont précis et clairement envoyés, lors des changements de salles, la synchronisation répond parfaitement au plan qui s’affiche périodiquement sur la tablette, nul doute, on ne peut pas s’égarer dans le dédale de la visite guidée.

Jeu d’ombre au Palais des Papes

Krystel me précise : « Regarde, sur la borne installée au centre de chaque lieu, tu franchis la porte du temps avec le compte à rebours, tu dois viser l’écu sérigraphié sur l’installation sphérique… » C’est simple et ludique à la fois, le transfert d’images apparait progressivement sur l’écran, le visiteur se laisse guider par les voix masculines et féminines, ponctuées de musique Grégorienne…On est loin du religieux, plutôt dans de la reconstitution historique, l’ensemble des dessins offre également une précision remarquable !.

Bref, au bout de la première phase d’adaptation (10 minutes suffisent), on est très à l’aise avec cette tablette et le tout, nous instruit admirablement bien. Les textures, les peintures murales, les objets, les meubles en bois, les enluminures…Tout est bien retranscrit dans les traits en 3D, même le spectre des cardinaux apparait dans certaines pièces.

Conclusion : Notre visite a été une vraie incursion dans le passé, au final on apprend une multitude de détails, les anecdotes sont nombreuses, même le jeu interactif pour gagner des écus, va plaire aux enfants, un vrai bonheur cette visite « pontificale ». Pour connaitre les horaires, le tarif et les modalités de votre visite, n’hésitez pas à préparer votre venue, le site du Palais des Papes est très bien fait http://www.palais-des-papes.com/fr

Eric Fontaine

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Devil Inside : Ne libérez pas le monstre !

Une des nouveautés chez Komikku Éditions  en ce mois de Mai est : « Devil Inside ». Scénarisé ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Exelium, le nec plus ultra des accessoires high-tech

La marque Exelium propose depuis toujours des solutions innovantes, sans cesse adaptées de manière à ...

Winter Station, le thriller glaçant de la collection Flesh & Bones

La collection des éditions Glénat, Flesh & Bones, se complète avec cette nouvelle bande dessinée, ...

Châteaux Bordeaux : A table – Une BD pour les épicuriens !

Une nouvelle vague de BDs axées sur les plaisirs de la table a fait son ...

Fermer