Accueil / En Région / Languedoc Roussillon / Béziers s’affiche, encore

Béziers s’affiche, encore

Depuis l’élection de Robert Ménard proche du front national à la mairie de Béziers en mars 2014, la ville est au centre d’un maelstrom médiatique,  après le couvre feu pour les mineurs et la crèche de noël dans la mairie, c’est maintenant une affiche qui crée la polémique.

beziers-affiche-polemique-policeL’affiche en question pourrait être celle du nouveau film de Quentin Tarentino, une arme à feu modèle 7.65 sur fond noir, avec un message clair net et précis, «Désormais, la police municipale à un nouvel ami».Il est évident qu’un telle affiche ne pouvait que faire parler d’elle, susciter des réactions, des débats, des polémiques aussi bien dans la rue que sur les réseaux sociaux, amenant la presse et les politiques à commenter et critiquer.

Un coup d’éclat et une manipulation médiatique finement orchestrée dont le but était bien sur de placer Béziers, et Robert Ménard au centre de l’attention, afin de bénéficier d’une vitrine et d’une exposition maximale dans les médias.

Une logique que cette déclaration à l’AFP illustre parfaitement :

«Je voulais que les Biterrois sachent que leur police municipale était armée depuis le 1er février».Le maire de Béziers n’utilise pas ces affiches pour communiquer aux Biterrois mais pour communiquer avec les médias qui se feront le relais des informations que Robert Ménard met en avant dans un enrobage faisant office d’appât.

Il suffit d’observer l’affiche, la photo et la petite phrase, pour faire le constat que tout ceci est bel est bien une opération marketing, dont le produit à vendre semble être rien d’autre que la maire de la ville de Béziers en personne et sa politique sécuritaire.

La polémique semble être le meilleur atout du Maire de la ville pour donner un sentiment d’épaisseur à sa politique au niveau national et local dans le but de créer un sentiment d’action constante et de « seul contre tous» qui fait mouche dans la ville qui à donné naissance à Jean Moulin, et qui aime se sentir valorisé par une présence constante dans les médias.  Comme le disant Oscar Wilde «Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’important c’est qu’on parle de moi»

A propos Agence

A lire aussi

40 ans de festival Cinémed à Montpellier et un bilan réussi

Les 40 ans du festival « Cinémed », porte le 7ème art à Montpellier, avec un bilan ...

Lire les articles précédents :
La Haute Autorité de Santé livre ses recommandations sur le TDAH

La Haute Autorité de Santé a présentée ce jeudi 12 février 2015 ses recommandations sur le ...

Les colonies du frelon asiatique (Vespa velutina) étudiés pour la première fois

La structure et l'évolution des colonies du frelon asiatique Vespa velutina sont décrites pour la ...

Votre grossesse jour après jour, nouvelle édition.

C’est avec une nouvelle édition que revient le best-seller des éditions Larousse, paru le 6 ...

Fermer