Blade Runner 2029, le premier tome

La série Blade Runner, des éditions Delcourt, se poursuit avec cette suite Blade Runner 2029. Un comics de Michael Green, Mike Johnson et Andrés Guinaldo, paru en janvier, dans lequel on retrouve Ash qui continue sa traque des réplicants rebelles, dans les rues de Los Angeles.

blade-runner-2029-t1-delcourtDouze années plus tôt, en 2017, un homme entre dans une boutique pour trouver de l’aide. D’après un ami, une personne peut l’aider et l’on peut compter sur lui. Il a apporté ce qui est exigé, pour avoir de l’aide, puis lui remet une enveloppe. Il affirme que tout y est jusqu’au dernier centime. Le propriétaire des lieux demande à l’homme d’enlever ses guenilles, pour trouver autre chose digne d’un nouveau départ. Maris quelqu’un l’attendait. Ash sort, une arme à la main, pointée sur Yotun. L’homme ne semble pas trop surpris et demande comment elle l’a trouvé. Ash explique qu’elle a des relations. Yotun réplique rapidement, affirmant que sa relation est M. Malcolm, ici présent. Puis, il comprend comment ça marche. M. Malcolm propose ses services à des gueules d’humains qui cherchent à disparaître. Puis, il appelle Ash qui, en effet, fait disparaître des gueules d’humains…

blade-runner-2029-t1-delcourt-extraitLa saga se poursuit donc avec ce deuxième cycle, dix ans plus tard, où l’on retrouve la Blade Runner Ash, qui continue sa traque. Elle retrouve des réplicants rebelles, pour la police, mais aussi d’autres plus sages, à qui elle propose une nouvelle vie. L’ambiance est assez sombre, dans un Los Angeles dystopique et pluvieux. Une enquête va mener Ash sur les traces d’un réplicant, qu’elle a traqué auparavant, et qu’elle pensait mort. Ce dernier semble avoir de sombres desseins pour l’avenir. La bande dessinée est toujours bien découpée, en plusieurs chapitres bien rythmés. L’intrigue est captivante, sombre, un peu sordide, s’intégrant parfaitement dans l’ambiance moite de l’univers Blade Runner. Le dessin est également toujours plaisant, dynamique, le trait est vif, les personnages expressifs et le découpage efficace.

Blade Runner 2029 débute un nouveau cycle, avec ce premier toma paru aux éditions Delcourt. Une nouvelle intrigue captivante et une nouvelle enquête pour Ash, qui continue sa traque des réplicants rebelles, dans les rues pluvieuses et inquiétantes d’un Los Angeles dystopique.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le violoncelliste Bruno Philippe en showcase à la Fnac de Nice samedi 9 mars

Samedi 9 mars à 15h, le violoncelliste Bruno Philippe sera en showcase à la Fnac …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com