creative writing articles creative writing uses imagination mfa creative writing rutgers newark will writing service southport beach description creative writing

Cemetery Beach : Des Évadés exceptionnels chez Urban Comics !!

Qui y-a-t-il donc à Cemetery Beach pour que Mickael Blackburn, un terrien, s’évade de la prison de l’exoplanète où il est enfermé ?? Le gouvernement mis en place depuis plus d’un siècle, se doute bien que c’est quelque chose qui peut compromettre son autorité à tout jamais !!!

Un one shot sci-fi haletant et explosif à retrouver chez Urban Comics/ Collection Indies depuis le 20 Août 21.

cemetery-beach-couv
Cemetery Beach © Urban Comics /Collection Indies
  • Le décor :

Un interrogatoire dans la salle 529 d’une prison … Michael Blackburn, un agent en mission de reconnaissance, envoyé par la Terre, est à deux doigts de se faire torturer ! Mais, comme il ne manque pas d’humour (cinglant), en se jouant gentiment de son interlocuteur, il commence à tout balancer. Pourquoi ne pas parler directement, au lieu de parler sous la torture ! Son choix est fait et, le voici qui déballe un à un, tous les points de sa mission. Une colonie de l’espace, envoyée depuis la découverte du processus de voyages entre les mondes. Ses employeurs qui découvrent par accident LA fameuse colonie dont ils n’avaient plus eu de contact depuis au moins un siècle. Et, sa mission de reconnaissance pour raconter ce qu’il s’y trame !!!

Son interlocuteur passe de menaçant à circonspect. Aussi, à présent que Blackburn l’a dans la poche, il profite d’un moment d’inattention pour le mettre KO en deux temps trois mouvements !! Et, c’est parti pour l’évasion, la course poursuite et les explosions !!! Il n’a qu’un but, retrouver quelque chose qu’il a laissé à Cemetery Beach !!! 

Malheureusement, il va devoir se trimballer une autre évadée plutôt spéciale ….

cemetery-beach-planches
Cemetery Beach © Urban Comics /Collection Indies
  • Le point sur le comics :

Dés fois tu t’ennuies quand tu lis des bouquins ? T’inquiètes !! Warren Ellis t’a concocté dans son « Cemetery Beach », un petit cocktail C4/napalm qui va te rebooster direct !! Deux anti-héros à la langue bien pendue, amusants avant d’être attachants, si t’aimes le cynisme! Le récit alterne entre échanges instructifs, pour comprendre les tenants et aboutissants de l’histoire. Et, course contre la montre effrénée afin de retrouver le point initial du « schmilblick » , la fameuse « Cemetery Beach ». Les méchants ….. sont de gros méchants ravagés mais, bon faut les comprendre : plus d’un siècle sans avoir vu la Terre, et en vivant avec les mêmes personnes, c’est pas rigolo ! Du coup, l’ambiance est autarcique et permet une surenchère de l’exploitation humaine, surtout de ses organes ! 

Bref, autant se tirer vite de cet endroit, les protagonistes principaux ont bien raison !!

Je découvre les illustrations de Jason Howard pour la première fois, avec cette lecture aux Éditions Urban Comics/Collection Indies : visages anguleux mais expressifs, traits griffonnés qui me dérangent un peu au début puis j’y prend goût. Décors …. non, ici, pas besoin de parler de décors car vous ne les verrez que sur une image, juste le temps qu’ils soient incendiés ou explosés !!!

cemetery-beach-extrait
Cemetery Beach © Urban Comics /Collection Indies
  • La conclusion :

Si je pouvais, j’achèterais toute la collection Indies de chez Urban Comics tellement chaque œuvre est tout simplement jouissive ! « Cemetery Beach », en bon récit scifi, exploite des sujets comme la téléportation quantique, l’exploitation de l’humain, l’augmentation physique et l’abus de pouvoir. La colonisation d’autres planètes et les débordements  … en fond de trame. Le principal sujet du comics, c’est la course contre la montre, le cynisme des protagonistes et des trucs qui explosent dans tous les sens . Et c’est bon, ça fait un bien fou, croyez moi !!! (surtout après une dure journée de labeur !!!)

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Jusqu’au 2 octobre, Michel Boujenah fait ses adieux aux Magnifiques au théâtre Anthéa d’Antibes

Jusqu’au 2 octobre, le théâtre Anthéa d’Antibes présente Les adieux des Magnifiques de Michel Boujenah. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com