cambridge university online creative writing emory university creative writing faculty online programs for creative writing creative writing university of limerick curriculum vitae written in setswana how to help child with homework bachelors in creative writing online

Quelqu’un à qui parler, une adaptation en bande dessinée

Quelqu’un à qui parler est un roman de Cyril Massarotto, adaptée ici en bande dessinée par Grégory Panaccione. Un bel ouvrage de 256 pages, paru fin août 2021, aux éditions Le Lombard, qui présente une histoire d’amour, un récit fantastique et un conte surréaliste moderne.

quelqu-un-à-qui-parler-bd-le-lombardSeul dans son appartement, Samuel chante devant un gâteau, avec plein de bougies dessus. Il prend son inspiration et tente de souffler toutes les bougies. Il se retrouve sel dans le noir, il visage attristé, mais tente de s’en remettre et applaudie. Malheureusement, il se rend compte que la scène est bien triste. Il décide donc de noyer son chagrin dans l’alcool et prend une bouteille de vin, pour boire directement au goulot ! Il rigole, mange une part du gâteau, puis une autre, finit la bouteille et finit le gâteau. Il est un peu ivre, regarde son téléphone et appelle un numéro. Il veut discuter avec Armelle, une ex. Mais la jeune femme ne semble pas vouloir discuter avec lui, elle l’engueule, tente de le remettre à sa place et lui rappelle sa misérable vie. En effet, voilà huit ans qu’il l’appelle à son anniversaire, à chaque fois pour s’apitoyer sur son sort…

quelqu-un-à-qui-parler-bd-le-lombard-extraitSuite à cela, c’est de la malchance qui va pousser Samuel à composer le seul numéro de téléphone qu’il connaît, sur son fixe. Troublant, c’est lui-même à l’âge de dix ans qui répond… Le récit, avec ce brin de surréalisme, présente un homme de 35 ans, qui ne semble pas avoir vraiment réussi dans sa vie, mais avec l’aide de ce garçon qu’il était et dont il avait oublié les rêves, il va tenter de reprendre et parfois maladroitement, sa vie en main. La bande dessinée est découpée en plusieurs parties, présentant une lecture assez fluide et plaisante, tellement qu’elle se lit assez rapidement. Le bonheur, le changement, le courage, l’amour sont au cœur de cet album particulier et fascinant, avec ce héros décalé, qui devient attachant, au travers d’une relation improbable avec lui-même plus jeune. L’humour est aussi à retrouver dans cette histoire d’amour sensible et surprenante. Le dessin est tout aussi singulier, avec un trait épais, néanmoins fluide et expressif.

Quelqu’un à qui parler est un bel ouvrage, une adaptation de Grégory Panaccione du roman de Cyril Massarotto, paru aux éditions Le Lombard, qui présente une histoire d’amour, un récit fantastique, un conte surréaliste moderne, teinté de finesse, d’humour et d’émotions.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Jusqu’au 2 octobre, Michel Boujenah fait ses adieux aux Magnifiques au théâtre Anthéa d’Antibes

Jusqu’au 2 octobre, le théâtre Anthéa d’Antibes présente Les adieux des Magnifiques de Michel Boujenah. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com