Accueil / Culture / Cinéma / Cérémonie des Césars, portrait de Marion Cotillard

Cérémonie des Césars, portrait de Marion Cotillard

 

A bientôt 38 ans, la muse de Dior a déjà tout d’une grande !

tumblr_mhd1ryewLq1qzoaqio1_500La valeur n’attend pas le nombre des années professait Corneille dans le Cid en 1637. Aujourd’hui, cette prophétie demeure pour Marion Cotillard, la plus internationale des actrices françaises. Il lui a fallu à peine dix ans pour mettre l’industrie du cinéma à ses pieds, Hollywood n’y a pas échappé. Elle s’impose ainsi sur la scène mondiale depuis 2005. Elle y glane une pléthore de récompenses de Paris à Los Angeles en passant par Boston, Londres ou Vancouver, entre autres, etc. Rien que pour le film la Môme (Etoiles d’or du cinéma français, Oscar, Golden Globe, César, BAFTA, Lion tchèque, ect.), elle se retrouve récompensée quinze fois en 2008. Un parcours brillant et qui reste inédit, même à l’échelle internationale. Ambition démesurée ou simple désir de perfection ? Quoi qu’il en soit, Marion Cotillard a su s’imposer, tout naturellement, avec discrétion, par la force de son travail reconnu aux quatre coins du monde. Ce soir, c’est pour son rôle de Stéphanie dans le bouleversant film de Jacques Audiard De rouille et d’os qu’elle se retrouve une nouvelle fois nominée dans la catégorie de la meilleure actrice lors de la 38ème cérémonie de remise des Césars.

Exceptionnelle dès le départ…

Marion Cotillard est née le 30 septembre 1975 à Paris. Sa mère, Niseema Theillaud, est comédienne, et son père, Jean-Claude Cotillard, est comédien, mime, metteur en scène et directeur pédagogique de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la ville de Paris. Elle poursuit des études au lycée Molière où elle prend une option théâtre. En 1994, elle obtient le premier prix du Conservatoire d’art dramatique d’Orléans, juste après sa première pièce, Y a des nounours dans les placards…

Elle débute à l’écran avec des rôles dans des séries comme Highlander ou Extrême Limite. Son premier rôle au cinéma elle l’obtient pour le film La Belle Verte. Mais c’est le film Taxi produit par Luc Besson qui la révèle au grand public et lui vaut une première nomination aux Césars. On la voit ensuite dans La Mouette puis dans Lisa de Pierre Grimblat, avec Benoît Magimel et Jeanne Moreau. En 2001, elle interprète le double rôle principal des Jolies Choses pour lequel elle est à nouveau nommée au César du meilleur espoir féminin.

Du glamour, des récompenses…

Ambassadrice du charme à la française, Marion Cotillard s’est façonnée une image très glamour et ne boude pas son plaisir lors de ses tournées promotionnelles à l’étranger, notamment aux États-Unis où sa carrière connaît une ascension fulgurante depuis l’oscar obtenu en 2008 et ce, malgré la raillerie subie pour sa fameuse scène de mort dans le film « The dark night rises » qui avait fait le buzz sur internet. Peu importe, la « French mermaid » comme on la surnomme outre-Atlantique a un agenda un bien rempli des deux côtés de l’Atlantique. Elle est en effet attendue en 2013 dans la nouvelle réalisation de James Gray Nightingale face à Joaquin Phoenix et Jeremy Renner, et le nouveau long métrage de Guillaume Canet, Blood Ties, remake des Liens du sang de Jacques Maillot . Elle pourrait aussi tenir le premier rôle du Journal d’une femme de chambre, sous la direction de Benoît Jacquot (Les Adieux à la reine).

Si elle ne fait pas partie des nominées aux Oscars, pour  sa performance dans De rouille et d’os, elle n’en reste pas moins la comédienne la plus récompensée de sa génération. L’Académie des arts et techniques du cinéma français lui décerne son premier César en 2004 pour le film Un long dimanche de fiançailles. La comédie musicale Nine lui vaut également des distinctions aux Etats-Unis et au Canada.

Mais aussi d’autres talents…

Marion a dévoilé son talent pour la chanson dans le Biopic La Môme et c’est sous le pseudonyme de Simone (chant et basse) qu’elle entreprend une tournée avec le groupe Yodelice en 2010.

La star met son nom au service de nobles causes. On connaît son engagement en faveur de la préservation de l’environnement par son militantisme au sein de l’organisation Greenpeace, en devenant par ailleurs la marraine de la Fondation Maud Fontenoy ou en soutenant officiellement le chef Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte.

Fin janvier 2013, l’actrice à stature internationale est honorée par l’université de Harvard qui lui confie son « pudding pot » pour le titre de Femme de l’année 2013, à l’instar de l’acteur américain Kieffer Sutherland, passé à la postérité grâce à la série 24, désigné lui Homme de l’année 2013.

Enfin, depuis le 20 février 2013, elle a l’honneur de faire partie de la grande famille des Guignols puisqu’une marionnette à son effigie a rejoint les autres marionnettes du programme parodique.

Ce soir, ce sera elle ou une autre parmi les actrices suivantes, en lice pour le titre de meilleure actrice qui sera en fête : Catherine Frot pour LES SAVEURS DU PALAIS, Noémie Lvovsky pour CAMILLE REDOUBLE, Corinne Masiero pour LOUISE WIMMER, Emmanuelle Riva pour AMOUR, Léa Seydoux pour LES ADIEUX À LA REINE ou encore Hélène Vincent pour QUELQUES HEURES DE PRINTEMPS.

Consultez le portait des différents nominés

 

Filmographie choisie  de Marion Cotillard :

 2000 : Taxi 2 de Gérard Krawczyk

2000 : Furia de Alexandre Aja

2001 : Les Jolies Choses de Gilles Paquet-Brenner

2001 : Lisa de Pierre Grimblat :

2002 : Une affaire privée de Guillaume Nicloux

2003 : Taxi 3 de Gérard Krawczyk

2003 : Jeux d’enfants de Yann Samuell

2003 : Big Fish de Tim Burton

2004 : Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet

2005 : Innocence de Lucile Hadzihalilovic

2005 : Sauf le respect que je vous dois de Fabienne Godet

2005 : La Boîte noire de Richard Berry

2005 : Edy de Stéphan Guérin-Tillié

2005 : Cavalcade de Steve Suissa

2005 : Ma vie en l’air de Rémi Bezançon

2005 : Mary d’Abel Ferrara

2006 : Toi et moi de Julie Lopes-Curval

2006 : Fair play de Lionel Bailliu

2006 : Dikkenek d’Olivier Van Hoofstadt

2006 : Une grande année de Ridley Scott

2007 : La Môme d’Olivier Dahan

2009 : Public Enemies de Michael Mann

2009 : Le Dernier Vol de Karim Dridi

2009 : Nine de Rob Marshall

2010 : Inception de Christopher Nolan

2010 : Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet

2011 : Minuit à Paris de Woody Allen

2011 : Contagion de Steven Soderbergh

2012 : De rouille et d’os de Jacques Audiard

2012 : The Dark Knight Rises27 de Christopher Nolan

2013 : Nightingale de James Gray

2013 : Blood Ties de Guillaume Canet

 

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

film la promesse de l aube afrique

La promesse de l’aube, un film de Eric Barbier

France Net Infos a participé à une projection de presse du film « La promesse de ...

Lire les articles précédents :
Les Arcs : une station historique

Parmi la multitude de stations de ski que compte la France, certaines ont une histoire ...

Cérémonie des Césars 2013. Portrait de Fabrice Luchini

A 61 ans Fabrice Luchini, frappe une nouvelle fois à la porte de l'Académie des ...

Cérémonie des Césars, portrait de Jean-Pierre Bacri

  Le sympathique bougon du cinéma français Qui ne se souvient du brave Henri Ménard, ...

Fermer