C’est la rentrée avec Love Lesson d’Emma Chase

La rentrée scolaire se fait aussi dans les livres ! Et quel meilleur moment pour sortir une romance entre deux profs que celui de retourner sur les bancs de l’école ? Découvrez mon avis sur le Tome 1 de Love Lesson, un roman d’Emma Chase.

Love Lesson Tome 1 Emma Chase Hugo New Romance

Résumé

L’amour est une leçon difficile à apprendre.

À Lakeside, dans le New Jersey, la vie de Garrett Daniels semble toute tracée. Celui qui, adolescent, était un quarterback arrogant et sexy est aujourd’hui devenu l’entraîneur de l’équipe de foot et le prof le plus cool de son ancien lycée. Il est entouré de ses amis de toujours et possède une belle maison qu’il partage avec son compagnon à quatre pattes, Snoopy. Rien ne semble pouvoir troubler cette tranquillité… jusqu’à ce que son chemin recroise celui de Callie Carpenter.

De son côté, Callie mène elle aussi une existence parfaite à l’autre bout du pays où elle vit de sa passion, le théâtre. Jamais elle n’aurait pensé devoir quitter San Diego, jusqu’à ce qu’elle soit obligée de revenir vivre à Lakeside pour s’occuper de ses parents. Elle devient alors professeure de théâtre dans son ancien lycée où elle retrouve Garrett, son premier amour.

Querelles, histoires de cœur, malentendus, hormones en ébullition… Ce retour au lycée replonge Callie et Garrett en pleine adolescence, alors qu’aujourd’hui, ce sont eux, les profs !

À propos du livre

Parue début Septembre chez Hugo New Romance, Love Lesson d’Emma Chase est une comédie romantique remplie de douceur. Si le lycée ou les campus universitaires sont un des codes de la New Romance, ici ce ne sont pas les élèves que vous suivez (quoique) mais les profs ! Dans Love Lesson, Emma Chase nous ouvre les portes de la salle des profs et nous met du côté du tableau. Au travers de Garett et Callie qui se retrouvent 15 ans après, toujours aussi amoureux que pendant leur jeunesse, on découvre les coulisses de l’enseignement. Car oui, les profs sont des humains, ont une vie, ont des sentiments. Et pour les élèves, c’est parfois difficile de le réaliser.

L’histoire tourne bien-sûr autour des retrouvailles de nos deux tourtereaux, mais pas que ! On rencontre ainsi plusieurs élèves du lycée, on a un aperçu de leurs histoires, de leurs peines, de leurs batailles. Les sujets abordés sont très variés et remplis de bienveillance, tandis que Garett et Callie tentent de faire passer des messages d’espoir et d’avenir à leurs élèves. Car même si ces profs sont parfois rudes avec eux, ils et elles n’arrêtent jamais de croire en chacun·e de leurs élèves.

Mon avis

  • Un roman tout en douceur…

Le tome 1 de Love Lesson est un roman qui se lit très facilement. La plume de l’auteure est plutôt agréable et les personnages sont très attachants, ce qui donne envie de s’installer dans son histoire. D’ailleurs, les personnages, parlons-en. J’ai très rapidement apprécié Callie qui est quelqu’un de sincère et de très gentil. Ses pensées sont très bienveillantes et elle essaie de ne pas juger le monde qui l’entoure. De son côté, Garett est… un mec, avec ses pensées de mec, parfois un peu lourdes quand il jauge le corps de Callie. Mais globalement, c’est quelqu’un de très attachant également, rempli de gentillesse et qui est absolument adorable avec ses élèves.

La représentation du corps enseignant est peut-être un peu clichée du point de vue français, mais cohérente du point de vue américain, où l’histoire se déroule. Garett et Callie forment un couple tout doux, dont la romance est très simple et facile. Même s’ils ont traversé des épreuves dans le passé – qui sont malheureusement un peu prévisibles – leur amour est toujours aussi fort et ils ne cherchent pas à se compliquer la vie. Ce qui, d’un certain côté, est assez appréciable et reposant.

  • … qui ne tarit pas d’émotions…

Tout au long du roman, on voit l’évolution de Callie dans son parcours de professeure. J’ai trouvé ça beau et émouvant, elle grandit en même temps que ses élèves. C’est doux, bienveillant et rempli d’espoir. Les émotions transmises dans ce roman sont d’ailleurs selon moi un de ses points forts. Outre la bienveillance qui est apaisante, certaines scènes (une en particulier) m’ont arrachées de véritables larmes. L’auteure traduit l’attachement que l’on peut avoir pour quelqu’un et les conséquences de sa perte. Je me suis sentie très concernée et l’empathie a pris le dessus… J’ai dû arrêter ma lecture pour sécher mes larmes !

On s’attache aussi aux élèves et à la famille des personnages principaux. Il faut dire que les parents de Callie, c’est quelque chose ! Même si l’écart d’âge entre eux rend les choses un peu incohérents (la mère de Callie l’aurait eue entre 46 et 50 ans… C’est possible mais bon…). Et la meilleure amie de Callie est hillarante, même si on la voit très peu au final. C’est d’ailleurs ce que je regrette un peu.

  • … mais qui reste en surface

L’avantage d’une romance tranquille, c’est que le reste de l’histoire est un peu plus mise en avant. Puisqu’on n’est pas tellement centré·e·s sur leur couple, on découvre l’histoire de leurs élèves au travers de leur métier, et on s’attache à leur famille, notamment les parents un peu loufoques de Callie. Globalement, j’ai beaucoup aimé la diversité des sujets abordés qui sont très intéressants : harcèlement, histoires familiales difficiles, amour naissant, construction de son identité lorsqu’on est ado, et le rôle que les profs ont à jouer, etc.

Cependant, j’aurais aimé que cela soit plus approfondi. En effet, de nombreux sujets abordés restent en surface. Ils sont évoqués, et puis c’est tout. Je pense notamment à la mention des sweats MAGA (Make America Great Again, slogan de Donald Trump), portés par des élèves, qui est évoquée à la réunion de rentrée et se solde par un non lieu au bout de deux phrases et n’est plus évoqué. Pareil pour le harcèlement que subit une des élèves. Ce qui me mène à me questionner sur la pertinence d’évoquer ces sujets du coup.

En bref

Au final, Love Lesson Tome 1 est une romance très sympathique qui se lit très rapidement. J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire de Callie et Garett. Mais globalement, je suis un peu déçue car rien n’est assez approfondi, surtout les sujets, et ça c’est dommage. Toutefois, ça n’enlève rien au plaisir de cette lecture qui nous remet dans le bain à la sortie des vacances !

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

donjon-antipodes-10000-rubeus-khan-delcourt

Donjon Antipodes +10000 – Rubéus Khan

Voici une nouvelle aventure du Donjon, bien loin des précédents tomes, avec Antipodes +10000 – …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Rencontre avec Thomas Vernay, réalisateur du court métrage “Miss Chazelles”

Thomas Vernay est un jeune réalisateur, autodidacte comme il se définit lui-même. Diplômé en arts …

Avis sur le Village de l’emploi : une formation qui garantit un emploi

Les avis sur le village de l'emploi sont nombreux sur la toile. Cependant, si vous …

Perpignan résiste à la pandémie et offre un “32ème Visa pour l’image”

Résistance : Ce mot est dans la bouche de Jean-François LEROY, le temps d'un 32ème …

Close